Aller au contenu. | Aller à la navigation

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Dimitri FOURNY

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    André ANTOINE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Marie-Dominique SIMONET

     

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Véronique Salvi

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Josy ARENS

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Maxime PRÉVOT

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Pascal BAURAIN

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Benoit DREZE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    François DESQUESNES

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Isabelle MOINNET-JOIRET

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Véronique WAROUX

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Mathilde VANDORPE

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Isabelle STOMMEN

Vous êtes ici : Accueil Notre action au PW Questions écrites Contournement des différents villages sur le tronçon Virton - Aubange

Contournement des différents villages sur le tronçon Virton - Aubange

15 janvier 2018 | Question écrite de J.ARENS au Ministre Di Antonio

 Monsieur le Ministre,


Dans les années 80, pour des raisons de sécurité, un contournement du village de Signeulx dans la commune de Musson avait été programmé. Le nombre élevé de véhicules empruntant l’axe de circulation RR 88 Virton – Aubange n’a cessé d’augmenter suite au développement du pôle industriel de Latour et du PED. Les travailleurs frontaliers empruntent également cette route régionale pour se rendre à leur travail au Grand-Duché de Luxembourg.

Des expropriations ont été réalisées en leur temps. Cependant, le projet n’a pas été finalisé. Actuellement, les terrains expropriés doivent être reloués aux anciens propriétaires pour l’entretien des parcelles réservées au contournement.

Les contournements d’autres villages situés sur ce même tronçon devaient suivre le contournement de Signeulx afin de sécuriser tous les villages traversés par cet axe routier appelé communément « la route de la mort ».

Pouvez-vous m’informer, Monsieur le Ministre, sur l’évolution de ce dossier ?

Je remercie Monsieur le Ministre pour ses réponses.

 

 

Actions sur le document