Aller au contenu. | Aller à la navigation

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Dimitri FOURNY

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    André ANTOINE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Marie-Dominique SIMONET

     

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Véronique Salvi

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Josy ARENS

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Maxime PRÉVOT

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Savine Moucheron

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Benoit DREZE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    François DESQUESNES

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Isabelle MOINNET-JOIRET

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Véronique WAROUX

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Mathilde VANDORPE

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Valentine BOURGEOIS

Vous êtes ici : Accueil Notre action au PW Questions écrites Durobor

Durobor

5 décembre 2018 | Question écrite de F. DESQUESNES au Ministre JEHOLET - Réponse disponible

Monsieur le Ministre,

 

Le conseil d’administration de la Sogepa a validé vendredi la poursuite du financement de Durobor, soit une enveloppe totale de 4 millions d’euros.

Le sort de Durobor reste toutefois très incertain. En effet, la banque partenaire d’Ayano, la société de décoration de verres qui regroupe les investisseurs privés, a été sollicitée pour un financement total de 10,5 millions d’euros. La banque tergiverserait cependant en raison du climat social incertain et de l’incendie d’un des fours survenu en décembre 2017.

Si le financement bancaire n’est pas autorisé, la presse indique que ce sera manifestement la faillite pour Durobor.

En effet, la Région n’assurera pas un portage le temps de trouver un éventuel repreneur, et Durobor n’a plus du tout de trésorerie. La situation serait grave au point que l’entreprise n’est pas certaine de pouvoir payer les salaires ce mois-ci.

Bien que la création d’une nouvelle usine soit abandonné, le financement est indispensable afin de permettre la création de trois nouvelles lignes de production ultramodernes, auxquelles s’ajouterait une ligne de décoration des verres. Ce projet permettrait de maintenir 150 emplois.
Un conseil d’entreprise extraordinaire est prévu le 4 décembre.

Monsieur le Ministre :

- Confirmez-vous que la Sogepa n’assurera pas davantage le portage si le financement devait être retardé ?
- Où on sont les négociations avec la banque afin de liquider le financement ?
- D’autres banques ne pourraient-elles pas être partenaires ?
- Un autre mode de financement est-il envisageable ? Avez-vous pris contact avec le repreneur de Durobor, et le cas échéant, quelles ont été les conclusions de vos discussions ?

Je vous remercie d’avance.
 

Réponse du Ministre P.-Y. JEHOLET le 04/01/2019

La situation de Durobor est compliquée. Parmi les événements malheureux observés depuis la mission déléguée attribuée par le Gouvernement wallon à la SOGEPA le 22 juin 2017, relevons en effet l’incendie d’un four en décembre 2017 et un climat social difficile qui a notamment conduit à une grève sauvage en janvier 2018.

En outre, ces éléments et le retard dans le projet de nouvelle usine ont amené la banque à réévaluer le dossier de financement. Des discussions intenses avec la banque sont menées par les actionnaires, dont la SOGEPA. Les actionnaires privés et publics continuent à croire dans le projet et ont confirmé leur soutien financier sous réserve d’un accord global comprenant des financements bancaires essentiels pour pouvoir réaliser les investissements prévus. Il est attendu de recevoir la décision finale de la banque très prochainement.

Je ne doute pas que la direction de DUROBOR et la SOGEPA aient étudié la possibilité de travailler avec d’autres partenaires financiers.

Au niveau de la Région wallonne, tous les engagements pris par le Gouvernement wallon continuent d’être respectés.

Actions sur le document