Aller au contenu. | Aller à la navigation

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Dimitri FOURNY

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    André ANTOINE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Marie-Dominique SIMONET

     

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Véronique Salvi

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Josy ARENS

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Maxime PRÉVOT

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Pascal BAURAIN

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Benoit DREZE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    François DESQUESNES

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Isabelle MOINNET-JOIRET

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Véronique WAROUX

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Mathilde VANDORPE

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Isabelle STOMMEN

Vous êtes ici : Accueil Notre action au PW Questions écrites La fibre optique entre Paris et Bruxelles

La fibre optique entre Paris et Bruxelles

21 mars 2017 | Question écrite de P. BAURAIN au Ministre PREVOT - Réponse disponible

Monsieur le Ministre,


Le 13 mars dernier, à Hensies, vous étiez présent pour inaugurer la connexion en direct via la fibre optique entre Paris et Bruxelles. Des dizaines de kilomètres de fibre, notamment entre St-Ghislain et le poste frontière, connectent les deux capitales. Ce nouveau service à très haut débit permet une liaison de très courte distance et donc plus rapide.


Cette nouvelle fibre permet de participer à la gestion du réseau autoroutier mais elle peut développer des sources de revenus, ses capacités excédentaires étant revendues à des opérateurs de télécom. Comme expliqué dans la presse, ce réseau représente 3.000 kilomètres de fibre installés principalement en Wallonie. Il permet, notamment, de raccorder les bâtiments du Service Public de Wallonie (réseau MAN), les centres administratifs et informatiques de la Fédération Wallonie-Bruxelles (réseau ETNIC), les universités francophones en Wallonie et à Bruxelles (réseau BELNET), 18 hautes écoles wallonnes, la RTBF, une vingtaine de sites hospitaliers situés en Wallonie et à Bruxelles ainsi que 87 zonings en Wallonie.


Monsieur le Ministre, les entreprises de la région de Saint-Ghislain pourraient-elles bénéficier également de cette nouvelle connexion ? Comment cette nouvelle connexion sera-t-elle exploitée concrètement sur la région ? Est-il envisageable ou envisagé que les particuliers puissent un jour bénéficier de cette connexion de fibre optique ?


Je vous remercie d’avance pour votre réponse.

 

Réponse du Ministre M. PREVOT le 13/04/2017

 

Inaugurée le 13 mars dernier, la connexion en fibre optique entre Paris et Bruxelles a nécessité, pour la partie wallonne, une pose complémentaire de 7 km entre Hautrage et Hensies, intégrant les 3.000 km de réseau géré par la SOFICO.

Le réseau de fibre optique de la SOFICO est, par priorité, utilisé pour la gestion du réseau structurant et des voies hydrauliques, pour la gestion dynamique du trafic et pour l’éclairage LED intelligent. Les capacités excédentaires du réseau de fibres optiques sont valorisées par la SOFICO à destination des institutions régionales et communautaires ainsi que des opérateurs de télécommunications qui fournissent, par l’utilisation de la fibre de la SOFICO, des services aux PME wallonnes.

À ce jour, la SOFICO a raccordé une nonantaine de parcs d’activités économiques en Wallonie permettant ainsi aux entreprises qui y sont accueillies d’accéder au réseau de fibres optiques.

Dans la région de Saint-Ghislain, différentes entreprises utilisent donc d’ores et déjà la fibre de la SOFICO, notamment dans les parcs d’activités économiques de Baudour Nord, Baudour Sud, Frameries, Cuesmes et Initialis.

Par ailleurs, la pose de la nouvelle liaison en fibre optique permettra aussi de raccorder des antennes GSM des opérateurs afin d’assurer une plus large couverture en téléphonie mobile dans la région.

Enfin, si le réseau de fibres optiques de la SOFICO n’est pas directement destiné aux particuliers en milieu résidentiel, il va de soi que le déploiement de la fibre sur le territoire participe à l’amélioration continue de l’offre des opérateurs de télécommunications tant mobiles que fixes.

 

Actions sur le document