Aller au contenu. | Aller à la navigation

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Dimitri FOURNY

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    André ANTOINE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Marie-Dominique SIMONET

     

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Véronique Salvi

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Josy ARENS

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Maxime PRÉVOT

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Pascal BAURAIN

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Benoit DREZE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    François DESQUESNES

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Isabelle MOINNET-JOIRET

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Véronique WAROUX

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Mathilde VANDORPE

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Isabelle STOMMEN

Vous êtes ici : Accueil Notre action au PW Questions écrites Grand nettoyage de printemps

Grand nettoyage de printemps

26 mars 2018| Question écrite de M. VANDORPE au Ministre Di Antonio

Monsieur le Ministre,


Le Grand Nettoyage de Printemps du 23, 24 et 25 mars dernier est une grande mobilisation citoyenne annuelle qui tend à sensibiliser les Wallons à la problématique de la propreté publique afin de rendre nos lieux de vie et notre environnement quotidien plus propres.


Durant ces 3 jours, tous les Wallons, citoyens, écoles, clubs de sports, mouvements de jeunesse, entreprises et associations diverses se sont mobilisés autour d’un objectif commun : « ramasser les déchets qui jonchent nos rues, nos chemins de campagne, pistes cyclables et autres pour que notre région soit plus agréable à vivre ».
Une belle sensibilisation à la propreté publique ! De plus, le nombre de participants a augmenté.
Cependant Monsieur le Ministre, cette action très positive, sensibilise-t-elle et responsabilise-t-elle la personne qui commet ces incivilités ?


Les enfants seront les adultes de demain mais que fait-on de ces adultes aujourd’hui qui ne montrent pas le bon exemple ?
Ne pourrait-on pas envisager plus de sanctions à l’égard de ces personnes et pas seulement d’ordre financière mais par exemple d’ordre d’intérêt général sur le sujet, le long des voiries dans la propre commune de l’intéressé ?

Je vous remercie pour vos réponses.

Actions sur le document