Aller au contenu. | Aller à la navigation

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Dimitri FOURNY

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    André ANTOINE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Marie-Dominique SIMONET

     

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Véronique Salvi

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Josy ARENS

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Maxime PRÉVOT

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Pascal BAURAIN

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Benoit DREZE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    François DESQUESNES

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Isabelle MOINNET-JOIRET

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Véronique WAROUX

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Mathilde VANDORPE

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Isabelle STOMMEN

Vous êtes ici : Accueil Notre action au PW Questions écrites L’action de l'ASBL "Touche pas à mes certificats verts" devant la Cour européenne des droits de l’homme

L’action de l'ASBL "Touche pas à mes certificats verts" devant la Cour européenne des droits de l’homme

12 juin 2017 │ Question écrite de D. FOURNY au Ministre LACROIX - Réponse disponible

 
Monsieur le Ministre,


Nous avons appris il y a quelques jours que l’association « Touche pas à mes certificats verts » allait se pourvoir devant la Cour européenne des droits de l’homme. Il s’agit du dossier de la réduction de 15 à 10 années de la durée d’octroi des certificats verts pour les propriétaires de panneaux photovoltaïques.


Pourtant, à la fin du mois de mars, le Conseil d’Etat déboutait l’ASBL en confirmant l’intérêt général pour valider la décision du Gouvernement wallon et en ne retenant aucun des arguments invoqués par l’association.


Monsieur le Ministre, pouvez-vous nous en dire davantage au sujet de cette nouvelle action et de cette nouvelle procédure engagée ? Quels sont les arguments cette fois repris par l’association devant la Cour européenne ? Quels sont les conséquences possibles de cet acte ? L’ASBL avait par ailleurs annoncé préparer une action au civil. Avez-vous connaissance d’une citation ? Qu’en est-il aujourd’hui à ce sujet ?

Je vous remercie, Monsieur le Ministre.

 

Réponse du Ministre C. LACROIX le 04/07/2017

 

Comme le sait l'honorable membre, j’ai été informé par la presse du dépôt d’un recours par l’ASBL « Touche pas à mes certificats verts » devant la Cour européenne des Droits de l’Homme au motif principal de la violation du droit de propriété.

À ce stade, il est prématuré de se prononcer sur l’issue d’une telle procédure. Si la Cour venait à faire droit aux griefs du demandeur, l’arrêt contesté du Conseil d’État ne s’en trouverait pas annulé. Toutefois, l’autorité « condamnée », à savoir l’État belge, devrait revoir sa copie en se conformant à l’arrêt de la CEDH.

Le communiqué de presse précise également que cette action ne remet nullement en cause les autres recours prévus devant les juridictions civiles qui seront saisies en temps opportun. Ceci laisse à penser qu’à ce jour, aucun recours n’a encore été introduit auprès de ces instances.

 

Actions sur le document