Aller au contenu. | Aller à la navigation

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Dimitri FOURNY

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    André ANTOINE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Marie-Dominique SIMONET

     

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Véronique Salvi

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Josy ARENS

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Maxime PRÉVOT

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Pascal BAURAIN

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Benoit DREZE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    François DESQUESNES

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Isabelle MOINNET-JOIRET

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Véronique WAROUX

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Mathilde VANDORPE

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Isabelle STOMMEN

Vous êtes ici : Accueil Notre action au PW Questions écrites L’échange d’informations entre le SPW et l’IRM

L’échange d’informations entre le SPW et l’IRM

11 décembre 2017 | Question écrite de I. MOINNET au Ministre DI ANTONIO - Réponse disponible

Monsieur le Ministre,


Suite aux premières précipitations hivernales, début de ce mois, le chef météorologiste de l’IRM a déploré que son institut n’ait pas accès aux données sur les températures de la surface routière en Région wallonne et cela malgré plusieurs demandes adressées depuis des années.

Il semble qu’en Flandre cela soit le cas. Grâce à ces informations, l’IRM est en mesure de réaliser des bulletins d’informations plus précis au nord du pays.

Pouvez-vous nous indiquer pour quelles raisons ces données ne peuvent être communiquées à l’IRM ?

Je vous remercie pour vos réponses,

 

Réponse du Ministre C. DI ANTONIO le 27/12/2017
 

L’accès aux données des stations météorologiques routières de la Région a été sollicité par l’IRM en octobre de cette année. Cet accès n’avait jamais été sollicité auparavant.

Les termes de la lettre reçue l’attestent : « …, nous avons développé à l'IRM un modèle général de prévisions des températures des surfaces qui doit permettre entre autres de prédire les températures et l'état des routes. Nous sommes dans la phase de validation des algorithmes et nous souhaiterions pouvoir effectuer un contrôle de qualité de ce produit en des points d'observations de manière régulière dès cet hiver. A ce jour, nous disposons d'un accès en temps réel aux données des stations météorologiques routières de la Région flamande.
S'il s'avère efficace, ce modèle pourrait à terme être proposé aux instances régionales comme outil de prévisions opérationnel. Cependant, pour le valider dans des conditions climatiques plus rigoureuses que celles du nord du pays, il serait intéressant de pouvoir également utiliser les observations relevées par le réseau de stations automatiques situées le long des routes wallonnes, dont votre service à la gestion.
…, nous aimerions avoir accès aux données de votre réseau de mesures. »

Après analyse, il n’est pas possible de fournir dans l’immédiat, pour des raisons techniques, les données en temps réel. Par contre, mes services ont proposé à l’IRM de fournir les données en temps différé.

 

 

Actions sur le document