Aller au contenu. | Aller à la navigation

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Dimitri FOURNY

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    André ANTOINE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Marie-Dominique SIMONET

     

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Véronique Salvi

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Josy ARENS

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Maxime PRÉVOT

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Pascal BAURAIN

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Benoit DREZE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    François DESQUESNES

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Isabelle MOINNET-JOIRET

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Véronique WAROUX

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Mathilde VANDORPE

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Isabelle STOMMEN

Vous êtes ici : Accueil Notre action au PW Questions écrites L’état des garde-corps des ponts de Louvain et d’Heuvy à Namur

L’état des garde-corps des ponts de Louvain et d’Heuvy à Namur

9 octobre 2017 |Question écrite de M. PREVOT au Ministre DI ANTONIO - Réponse disponible

Monsieur le Ministre,

 

Auriez-vous l’amabilité de me tenir informé de l’état d’avancement du dossier de rénovation/changement des garde-corps des ponts susmentionnés ?

Les barrières actuelles sont dans un état pitoyable. J’avais déjà mis le dossier sur le table mais Infrabel n’est pas prompte à réagir. Un modèle potentiel avait pourtant été suggéré.

Est-il possible de relancer ce dossier pour qu’il aboutisse rapidement tant l’aspect esthétique des barrières qui sont à côté de votre cabinet sont dans un état lamentable et peu conformes à l’idée que l’on se fait d’une capitale moderne lorsque l’on arrive en cœur de Ville.

Merci pour vos réponses.

 

Réponse du Ministre C. DI ANTONIO le 31/10/2017

 

Jusqu'il y a peu, l'option retenue était une adaptation des garde-corps existants.
Cependant, après analyse et compte tenu des contraintes de rehaussement des garde-corps actuels et des contraintes de mises hors service des voies de chemin de fer, Infrabel a finalement opté pour l'implantation de nouveaux garde-corps.

Après rédaction du cahier des charges, l'appel d'offres sera lancé début 2018.

Actions sur le document