Aller au contenu. | Aller à la navigation

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Dimitri FOURNY

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    André ANTOINE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Marie-Dominique SIMONET

     

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Véronique Salvi

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Josy ARENS

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Maxime PRÉVOT

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Pascal BAURAIN

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Benoit DREZE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    François DESQUESNES

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Isabelle MOINNET-JOIRET

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Véronique WAROUX

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Mathilde VANDORPE

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Isabelle STOMMEN

Vous êtes ici : Accueil Notre action au PW Questions écrites L’état des piscines en Wallonie

L’état des piscines en Wallonie

29 novembre 2017 | Question écrite de Fr. DESQUESNES à la Ministre DE BUE - Réponse disponible

Madame la Ministre,


Plusieurs chiffres qui concernent le nombre de piscine en Wallonie circulent dans la presse. Quel est le nombre de piscine actuellement en fonctionnement ? Combien sont actuellement fermées et pour quels motifs ?

Plus précisément, quelles sont celles qui ont un traitement visant à réduire le taux de chloramine dans l'air ? Quels types de dispositif possèdent-elles ? Existe-t’il des piscines qui ne sont pas équipées de pareil dispositif et lesquelles ont fait une demande dans le cadre du plan piscine ?

Je remercie d’avance, Madame la Ministre, pour ses réponses.

 

Réponse de la Ministre V. DE BUE le 18/12/2017
 

Mes services ont, lors de l’actualisation de « l’enquête piscines » visant à évaluer l’état des piscines wallonnes sous différents aspects, répertorié en 2015, 126 piscines publiques, dont 111 en activité.

Depuis lors, un certain nombre de piscines ont été rouvertes dont la piscine de Bastogne, la piscine de Waremme, la piscine de Nivelles et la piscine d’Anderlues.

Un chiffre précis nécessiterait un passage en revue complet des 126 piscines répertoriées. À noter que mes services ont également été informés de la fermeture de la piscine de Ferrière pour des raisons de sécurité. Les motifs de fermeture sont principalement liés à la vétusté ou à la réalisation de travaux d’importance. En effet, comme relevé lors de cette enquête, la plupart des piscines datent des années 70 et nécessitent des interventions urgentes d’envergure.

S’agissant de la réduction du taux de chloramine dans l’air, elle peut être obtenue, avant tout, en réduisant la quantité de chlore dans l’eau et, d’autre part, en utilisant une ventilation performante.

Lors de l’enquête précitée, mes services ont pu relever le fait que 79 piscines intérieures étaient équipées de groupes de ventilation. Parmi celles-ci, aucune ne devait réparer leur ventilation en urgence, 21 sur les 79 devaient la réparer à court terme, 20 sur 79 devaient la réparer à moyen terme soit 25 % des piscines équipées, 37 sur 79 avaient une ventilation en bon état.

S’agissant de la réduction de la quantité de chlore, j'informe que mes services ont fait mener une étude sur les procédés visant à réduire l'usage du chlore en piscine, dont le contenu figure sur le site internet de mon administration (portail des pouvoirs locaux, rubrique Infrasports).

La réalisation de cette étude a notamment mis en avant le fait que la réduction du chlore pouvait être obtenue via des interventions infrastructurelles, le placement d’UV ou l’électrolyse au sel. La disparition totale du chlore ne pouvait être obtenue que par l’utilisation du système cuivre-argent (avec d’autres inconvénients toutefois liés notamment au rejet des boues de cuivre).

Mes services ne disposent toutefois pas d’un relevé exhaustif des piscines équipées de tels éléments. Relevons toutefois que la Piscine Hélios à Charleroi dispose d’un système d’électrolyse au sel, la piscine les dauphins à Mouscron est équipée de systèmes UV et la piscine du Blocry utilise le système alternatif « cuivre-argent ».

L’appel à projets lié au Plan Piscines contenait précisément un critère relatif aux dispositifs mis en œuvre pour réduire la quantité de chlore dans l’eau (interventions infrastructurelles, placement d’UV, l’électrolyse au sel…). Dans ce cadre, 32 dossiers ont reçu une évaluation favorable pour ce critère en annonçant une réduction de la quantité de chlore par rapport à la quantité consommée actuellement. Par ailleurs, 35 dossiers ont prévu le remplacement de la ventilation, en vue d’obtenir un équipement répondant aux normes PEB en vigueur et assurant une qualité de l’air performante. Dans le cadre de l’appel à projets, mon administration m’a fait parvenir son rapport et il appartient désormais au Gouvernement wallon de se prononcer.

Actions sur le document