Aller au contenu. | Aller à la navigation

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Dimitri FOURNY

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    André ANTOINE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Marie-Dominique SIMONET

     

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Véronique Salvi

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Josy ARENS

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Maxime PRÉVOT

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Pascal BAURAIN

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Benoit DREZE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    François DESQUESNES

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Isabelle MOINNET-JOIRET

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Véronique WAROUX

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Mathilde VANDORPE

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Isabelle STOMMEN

Vous êtes ici : Accueil Notre action au PW Questions écrites L’étude de l’APAQ-W sur l’image de l’agriculture

L’étude de l’APAQ-W sur l’image de l’agriculture

18 juin 2018 | Question écrite de J. ARENS au Ministre COLLIN - Réponse disponible

Monsieur le Ministre,


L’APAQ-W vient de publier une étude sur l’image de notre agriculture en 2018. Les constats de l’étude, réalisée auprès de 1.401 Belges, montrent que nos concitoyens apprécient les produits issus de l’agriculture de Wallonie, privilégient les produits en provenance de notre région et sont sensibles à l’avenir du monde agricole ainsi qu’aux difficultés que celui-ci rencontre.

Monsieur le Ministre :

- Quels enseignements tirez-vous de cette étude ?
- Sur base de ces constats, allez-vous initier des actions concrètes ? Dans l’affirmative lesquelles ?
- Quelles suites l’APAQ-W entend donner à cette étude ? Influencera-t-elle ses futures campagnes de promotions ?
- L’étude montre également qu’afin de plus consommer local les citoyens demandent une meilleure visibilité des produits dans les magasins, un nombre plus élevé de commerces concernés et des prix plus accessibles. Allez-vous sensibiliser le secteur de la distribution à ces demandes afin d’améliorer la valorisation de nos produits locaux ?

Je remercie d’avance, Monsieur le Ministre, pour ses réponses.

 

Réponse du Ministre R. COLLIN le 21/06/2018

L’étude réalisée à l’initiative de l’Agence wallonne pour la promotion d’une agriculture de qualité (APAQ-W) révèle une véritable empathie à l’égard du monde agricole. L’agriculteur est perçu comme courageux et accomplit un travail difficile, essentiel et malheureusement assez peu rentable. C’est la vision d’une majorité des personnes interrogées. Quant aux produits, il ressort de l’étude que c’est l’aspect lié au terroir qui a la cote, davantage que les labels. Le consommateur aime savoir que ce qu’il consomme à une origine locale. Il apprécie aussi la saisonnalité et le respect de l’environnement.

Sur la base de ces évolutions, l'Agence a pu identifier des tendances structurelles lui permettant de déterminer une stratégie, des objectifs et des axes de communication adéquats pour de futures campagnes, en phase avec le secteur qu'elle promeut :
- développer les identités locales liées aux produits de notre région ;
- amplifier l'impact de nos messages autour des vecteurs numériques et réseaux sociaux, et ce, de manière à toucher les publics jeunes et moins jeunes, sensibles au développement durable et à la qualité de l'alimentation ;
- augmenter ses présences sur le terrain aux côtés des producteurs ;
- renforcer l'approche de marketing stratégique en faveur des secteurs les plus représentatifs du monde agricole tels que celui de la viande bovine.

L’Agence œuvre actuellement à l’élaboration d’un système d’identification des productions wallonnes qui se pratiquera tant au niveau des agriculteurs-producteurs inscrits dans des démarches de vente directe de leurs propres productions qu’au niveau des rayons des commerces de types grandes et moyennes surfaces.

Dans le cadre de ce second objectif, il est évident que les résultats obtenus à travers cette enquête seront valorisés auprès des opérateurs de la distribution afin de les convaincre de l’intérêt commun que nous avons à soutenir les productions locales.

 

Actions sur le document