Aller au contenu. | Aller à la navigation

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Dimitri FOURNY

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    André ANTOINE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Marie-Dominique SIMONET

     

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Véronique Salvi

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Josy ARENS

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Maxime PRÉVOT

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Pascal BAURAIN

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Benoit DREZE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    François DESQUESNES

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Isabelle MOINNET-JOIRET

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Véronique WAROUX

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Mathilde VANDORPE

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Isabelle STOMMEN

Vous êtes ici : Accueil Notre action au PW Questions écrites L’impact de la peste porcine sur les camps des mouvements de jeunesse

L’impact de la peste porcine sur les camps des mouvements de jeunesse

14 décembre 2018 | Question écrite de I. MOINNET au Ministre COLLIN

Monsieur le Ministre,

 

Depuis plusieurs mois, la Wallonie fait face à la problématique de la peste porcine africaine. Notre région a pris de nombreuses mesures afin de limiter la propagation de cette maladie. Ces décisions impactent les habitudes de vie des citoyens dans certaines localités du sud de notre région, notamment via les interdictions de circuler en forêt.


Elles risquent également d’avoir une influence sur le bon déroulement des camps organisés chaque été dans notre région par les différents mouvements de jeunesse existants.
En effet, les mesures de confinement et d’interdiction de circuler en forêt compromettent l’organisation des camps prévus dans la partie de la Province du Luxembourg touchée par la maladie mais risquent aussi de contraindre certains à l’annulation.


Les coûts et délais liés à la réservation des endroits de camp et le manque de disponibilité des pâtures et prairies pourraient constituer des obstacles non négligeables pour les organisateurs.

Monsieur le Ministre :


- Avez-vous été interpellé par les mouvements de jeunesse sur la question de la peste porcine africaine ?
- Les camps seront-ils interdits dans certaines zones, en particulier les zones noyau et tampon ?
- Pour les camps devant se dérouler à proximité des zones définies (noyau, tampon, observation renforcée et de vigilance) des mesures de sécurité particulières sont-elles prévues ? Comment seront-elles contrôlées ? Des activités alternatives seront-elles proposées ?
- Avez-vous prévu une concertation entre les différents acteurs ?

Je vous remercie,

Actions sur le document