Aller au contenu. | Aller à la navigation

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Dimitri FOURNY

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    André ANTOINE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Marie-Dominique SIMONET

     

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Véronique Salvi

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Josy ARENS

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Maxime PRÉVOT

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Pascal BAURAIN

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Benoit DREZE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    François DESQUESNES

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Isabelle MOINNET-JOIRET

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Véronique WAROUX

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Mathilde VANDORPE

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Isabelle STOMMEN

Vous êtes ici : Accueil Notre action au PW Questions écrites La contamination d’un élevage bio aux PCB

La contamination d’un élevage bio aux PCB

31 octobre 2017 | Question écrite de Fr. DESQUESNES au Ministre COLLIN - Réponse disponible

 Monsieur le Ministre,


Mardi dernier, nous apprenions que l’AFSCA avait découvert un dépassement de la norme PCB dans un élevage bio de poules pondeuses.

Tous les œufs concernés ont été bloqués et les consommateurs ont été avertis. Au moment de déposer cette question, la localisation de l’élevage n’était pas encore connue.

Monsieur le Ministre :
- Pouvez-vous faire le point sur ce dossier ?
- On sait que les PCB sont des produits bannis depuis 1987 mais qui se retrouvent dans l’environnement du fait de la persistance des molécules. Une information et un soutien aux agriculteurs afin d’éliminer ces produits des exploitations, pour éviter des situations de ce type, peuvent-ils être envisagés ?

Je remercie d’avance, Monsieur le Ministre, pour ses réponses.

 

Réponse du Ministre R. COLLIN le 08/11/2017

 

Contrairement à ce qui s’est passé lors de la crise du Fipronil, les services de l’agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (AFSCA) ont informé mon administration de cette contamination au polychlorobiphényle (PCB), dans une exploitation bio dès le lundi 16 octobre, avant même la diffusion du communiqué de presse. J’ai été immédiatement tenu informé par mes services.

Les informations communiquées sont plus précises que ce qui figure dans la communication à la presse.

Il s’agit d’une exploitation bio relativement jeune située en Flandre occidentale (Ruislede). Les analyses effectuées sur un échantillon d’œufs prélevés dans le cadre du plan de contrôle de l’AFSCA montrent un dépassement de la norme légale pour le critère « sommes des PCB », dépassement confirmé par la contre-analyse dont les résultats ont été communiqués le 16 octobre.

Sur la base de la première analyse, vu les risques de santé liés aux PCB précurseurs de dioxine, les services de l’AFSCA ont décidé le retrait du marché, le rappel des œufs et diligenté une enquête sur place. Différentes hypothèses peuvent expliquer l’origine de la contamination et des analyses sont en cours à ce sujet :
- Des terres de remblais récemment apportées sur le parcours extérieur des poules ;
- Les aliments des pondeuses ;
- L’emballage plastique de ballots de luzerne mis à disposition des pondeuses (l’apport de luzerne est classique en élevage bio : source de protéines végétales, aliment « vert ») ;
- Les matériaux en plastique présents dans l’étable ;
- Les matériaux de couverture des toitures ou utilisés pour la construction (peintures, ciments) ;
- Les petits cailloux mis à disposition des poules pour assurer leur bon fonctionnement digestif ;
- Une contamination en amont qui ne peut être exclue à ce stade (couvoir, élevage des poulettes).

Comme déjà indiquées, les enquêtes et analyses sont en cours. Il me semble en tout cas prématuré de s’exprimer au sujet d’un nouveau scandale alimentaire et pas agricole.

Actions sur le document