Aller au contenu. | Aller à la navigation

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Marie-Dominique SIMONET

     

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    André ANTOINE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Dimitri FOURNY

     

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Véronique Salvi

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Josy ARENS

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Maxime PRÉVOT

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Savine Moucheron

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Benoit DREZE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    François DESQUESNES

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Isabelle MOINNET-JOIRET

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Véronique WAROUX

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Mathilde VANDORPE

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Valentine BOURGEOIS

Vous êtes ici : Accueil Notre action au PW Questions écrites La demande de dérogation introduite par le secteur forestier suite à la crise des scolytes

La demande de dérogation introduite par le secteur forestier suite à la crise des scolytes

22 janvier 2019 | Question écrite de J. ARENS au Ministre DI ANTONIO - Réponse disponible

 
Monsieur le Ministre,

 

Depuis plusieurs semaines, la filière bois wallonne souffre de l’invasion des scolytes qui touche l’ensemble des forêts européennes. On sait que l’office économique wallon du bois (OEWB) estime que 400.000 m³ d’épicéas devront être abattus.

A l’initiative de votre collègue en charge de la Forêt, une « task force scolytes », pilotée par l’Office économique wallon du bois, a été formée afin de formuler une série de recommandations. Parmi celle-ci, une demande d’augmentation de la masse maximale autorisée pour les transporteurs grumiers vous a été transmise.

Monsieur le Ministre :

- Pouvez-vous m’indiquer si vous avez pu donner une suite favorable à cette demande ?
- Dans l’affirmative celle-ci est-elle accompagnée de certaines obligations, si oui lesquels ?
- Combien de sociétés pourront bénéficier de cette autorisation ?
- Cette autorisation est-elle limitée dans le temps ?

Je remercie, Monsieur le Ministre, pour ses réponses.

 

Réponse du Ministre C. DI ANTONIO le 14/02/2019

Après analyse et concertation avec l’administration des routes et pour des raisons liées aux dégradations des routes et à la stabilité des ponts, il s’avère qu’il n’est pas possible de répondre favorablement à la demande de transport de bois par des camions à cinq essieux au-delà des 44 tonnes classiques.

Les options se limitent aux configurations de véhicules autorisées dans l’arrêté dit « MMA 50 t » c'est-à-dire un véhicule moteur à trois essieux ou plus et une remorque ou une semi-remorque à trois essieux ou plus.

Notons que le transport de bois long peut s'inscrire dans la réglementation du transport exceptionnel.

Actions sur le document