Aller au contenu. | Aller à la navigation

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Dimitri FOURNY

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    André ANTOINE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Marie-Dominique SIMONET

     

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Véronique Salvi

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Josy ARENS

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Maxime PRÉVOT

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Pascal BAURAIN

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Benoit DREZE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    François DESQUESNES

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Isabelle MOINNET-JOIRET

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Véronique WAROUX

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Mathilde VANDORPE

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Isabelle STOMMEN

Vous êtes ici : Accueil Notre action au PW Questions écrites La distribution d’eau en Wallonie

La distribution d’eau en Wallonie

18 juin 2018 │ Question écrite de D. FOURNY au Ministre DI ANTONIO

 
Monsieur le Ministre,


Je souhaite vous interroger d’une manière globale sur l’avenir de la production et de la distribution d’eau en Wallonie. Sur notre territoire, certaines situations particulières mettent en avant des éléments inquiétants quant à la durabilité de la gestion de la SWDE vis-à-vis de nos ressources aquifères.


Pour exemple, dans certaines communes de la Province de Luxembourg, l’eau de distribution de villages provient de la station de Chassepierre. Je pense particulièrement à la commune de Bertrix (qui bénéficiait jusqu’il y a peu de l’eau de la station de Rossart) ou à celle de Neufchâteau.


L’eau de cette station de Chassepierre est certes potable mais pourtant, sa qualité est inférieure pour les usages domestiques. On le voit par sa teneur forte en calcaire qui entraine des désagréments pour les usagers mais aussi à travers les conclusions de différents prélèvements issus de la station qui marquent la présence de davantage de Nitrates, Sulfates et pesticides dans l’eau.


Monsieur le Ministre, comment peut-on justifier le fait de distribuer de l’eau qui contient plus de calcaire, de Nitrates, de Sulfates et quatre fois plus de pesticides au détriment d’une eau plus saine et produite de manière locale ? Comment peut-on justifier le fait de désinvestir dans des stations de pompage alors que les problèmes des ressources en eau, liés aux sécheresses et aux pollutions, se posent de plus en plus ? Comment expliquer aussi que le changement d’eau se fait sans que la population ne soit prévenue et qui amène parfois de gros dégâts, donc de grands frais, dans les installations des particuliers mais aussi des entreprises installées sur le territoire ? Comment trouver les moyens nécessaires pour arrêter la suppression de ces nombreuses stations de pompage, améliorant ainsi la qualité de vie et la qualité de l’eau dans nos zones rurales ?

Je vous remercie, Monsieur le Ministre.

Actions sur le document