Aller au contenu. | Aller à la navigation

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Dimitri FOURNY

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    André ANTOINE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Marie-Dominique SIMONET

     

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Véronique Salvi

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Josy ARENS

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Maxime PRÉVOT

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Pascal BAURAIN

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Benoit DREZE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    François DESQUESNES

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Isabelle MOINNET-JOIRET

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Véronique WAROUX

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Mathilde VANDORPE

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Isabelle STOMMEN

Vous êtes ici : Accueil Notre action au PW Questions écrites La formation initiale et continue des acteurs de l’orientation professionnelle

La formation initiale et continue des acteurs de l’orientation professionnelle

6 juin 2017 | Question écrite de I. MOINNET à la Ministre TILLIEUX - Réponse disponible

Madame la Ministre,


Le 8 février dernier, le Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a adopté une proposition de résolution que j’ai déposée relative à la formation à l’orientation scolaire et professionnelle dans l’enseignement supérieur. Par courriel du 13 février, je vous ai adressé cette résolution par l’intermédiaire du secrétariat de votre cabinet.

Cette proposition de résolution vise à mettre en exergue l’absence de formations supérieures spécifiquement dédiées à l’orientation scolaire et professionnelle. Afin d’assurer la professionnalisation des acteurs de l’orientation et un service de qualité aux personnes, des formations initiales et continues doivent être mises en place en Communauté française. Ces formations assureraient notamment que les professionnels puissent acquérir et mettre à jour des compétences en phase avec l’évolution du contexte, du public et des pratiques du métier. Elles permettraient également de renforcer les outils existants, afin d’assurer une meilleure orientation scolaire et professionnelle tout au long de la vie.


Plusieurs facultés seraient intéressées pour l’organisation de formations, spécialement de formations continues, à des destinations des futurs professionnels et des professionnels de l’orientation. Je pense notamment aux Centres psycho-médico-sociaux, aux écoles, aux établissements d’enseignement supérieur, aux établissements de promotion sociale mais aussi, bien sûr, aux acteurs régionaux tels que le Forem, les centres d’insertion professionnelle, etc.


- Quelles formations sont actuellement proposées aux professionnels qui ont des missions d’orientation dans les organismes sous votre tutelle ?
- Ces formations ont-elles ou doivent-elles être renforcées ? Des évaluations ont-elles été réalisées afin de déterminer les besoins en formation du personnel ?
- Avez-vous des contacts avec le Ministre de l’Enseignement supérieur Jean-Claude Marcourt et/ou des établissements d’enseignement supérieur à cet égard ?

D’avance je vous remercie pour vos réponses,

 

Réponse de la Ministre E. TILLIEUX le 03/07/2017

 

Les avis du Conseil de l’Éducation et de la Formation sur lesquels repose la proposition de résolution de l'honorable membre, adoptée par le Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles, confirment l’opportunité et la nécessité d’offrir aux citoyens, quels que soient leur âge et leur profil un service d’orientation de qualité.

À mon initiative, le Gouvernement a approuvé, le 25 juillet 2015, la mise en œuvre du « Dispositif multipartenarial unique d’orientation tout au long de la vie », structuré autour des 3 Cités des Métiers wallonnes (Namur, Charleroi et Liège), de la Cité des Métiers bruxelloise et du réseau des Carrefours Emploi Formation Orientation (CEFO) qui agiront en tant que Centres associés pour assurer le maillage des services sur tout le territoire de la Région wallonne.

La volonté d’optimisation, d’articulation et de mutualisation des expertises respectives des différents opérateurs actifs dans l’orientation tout au long de la vie a pour objectif d’offrir une meilleure orientation professionnelle à tous les publics concernés, de 6 à 67 ans, du début de la scolarité obligatoire, en passant par les différentes phases des cursus scolaires, en ce compris l’enseignement supérieur, et lors des évolutions, reconversions et réorientations de carrière que peuvent connaître les travailleurs durant leur vie professionnelle.

Dans le cadre du dispositif des Carrefours Emploi Formation Orientation, les conseillers bénéficient d’une formation initiale et continuée assurée par l’Académie du FOREm et par FormaForm (dispositif multipartenarial de formation des formateurs et conseillers, déployé par le FOREm, Bruxelles Formation et l'IFAPME) qui proposent des formations au métier de conseiller en orientation.

Par ailleurs, dans le cadre de l’évolution des CEFO vers les Cités des Métiers, les conseillers bénéficieront d’une formation spécifique à l’orientation, dispensée dans le cadre de la labellisation, par le réseau international des Cités des Métiers qui dispose d’une solide expérience et expertise dans l’orientation tout au long de la vie. Pour l’ouverture au grand public, de la Cité des Métiers de Namur, l’équipe de la Cité des métiers et du CEFO de Namur a déjà pu bénéficier de cette formation.

L’objectif de ces formations est double : l’amélioration des compétences techniques (outils et techniques d’orientation) et des compétences institutionnelles (les partenaires du dispositif et les nouvelles possibilités d’orientation telles que la VAE, la validation de compétences, …).

L’orientation tout au long de la vie étant une activité inscrite dans un environnement en perpétuelle mutation (évolution des entreprises, des métiers et des compétences), une formation continuée des conseillers en orientation est nécessaire pour leur permettre d’actualiser en permanence leurs compétences et connaissances du marché de l’emploi et de la formation. Ces formations peuvent être délivrées sous diverses formes, complémentaires et adaptables aux besoins des conseillers. À titre d’exemple, les conseillers en orientation du dispositif seront prochainement formés à la valorisation des acquis de l’expérience (VAE), grâce à la collaboration mise en place avec l’Académie de recherche et d’Enseignement supérieur (ARES).

Pour plus d’information sur la mise en œuvre d’une formation de niveau supérieur en orientation, je conseille à l'honorable membre d’interroger mes collègues, Monsieur le Ministre Jean-Claude Marcourt et Madame la Ministre Isabelle Simonis, respectivement, en charge de l’Enseignement supérieur et de l’Enseignement de Promotion Sociale, au niveau duquel un brevet d’enseignement supérieur (BES) de conseiller en insertion socioprofessionnelle a été développé. L’actualisation des référentiels de formation liés à ce BES fait d’ailleurs l’objet d’un groupe de travail associant le Cabinet de ma Collègue en charge de l’Enseignement de promotion sociale et le mien, ainsi que le FOREm.

Actions sur le document