Aller au contenu. | Aller à la navigation

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Dimitri FOURNY

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    André ANTOINE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Marie-Dominique SIMONET

     

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Véronique Salvi

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Josy ARENS

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Maxime PRÉVOT

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Savine Moucheron

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Benoit DREZE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    François DESQUESNES

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Isabelle MOINNET-JOIRET

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Véronique WAROUX

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Mathilde VANDORPE

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Valentine BOURGEOIS

Vous êtes ici : Accueil Notre action au PW Questions écrites La mobilité transfrontalière entre la Wallonie et le Grand-duché de Luxembourg

La mobilité transfrontalière entre la Wallonie et le Grand-duché de Luxembourg

28 janvier 2019 | Question écrite de J. ARENS au Ministre DI ANTONIO

 

Monsieur le Ministre,

La décision du gouvernement grand-ducal d’instaurer la gratuité des transports en commun relance le débat sur la mobilité entre le sud de la province du Luxembourg et le Grand-duché de Luxembourg. Dans une récente interview, le ministre grand-ducal en charge de la Mobilité et des Transports déplorait les retards, lenteurs et atermoiements du côté belge dans la gestion de dossiers essentiels pour développer la circulation transfrontalière.


Monsieur le Ministre :
- Au nombre des entraves relevées par le Ministre grand-ducal, un certain nombre concernent le ferroviaire : les lenteurs de la SNCB et d’Infrabel dans de nombreux dossiers sont épinglées. Allez-vous inscrire ces difficultés à l’ordre du jour d’une prochaine réunion du Comité exécutif des ministres de la Mobilité (CEMM) ?
- De même, les représentants de la Wallonie au sein des instances d’Infrabel et de la SNCB vont-ils intervenir pour faire avancer ces dossiers ?
- Dans ses propos, le Ministre grand-ducal semble douter de la création de la bande de covoiturage indiquant que celle-ci ne devrait voir le jour, côté grand-ducal, qu’en 2021 au mieux. Pouvez-vous faire le point sur ce dossier ?
- Enfin concernant la réfection de la E411, pouvez-vous faire le point sur l’état du chantier ? Quand celui-ci doit-il reprendre ? A ce stade, peut-on estimer que le calendrier prévu sera-t-il respecté ?

Je remercie, Monsieur le Ministre, pour ses réponses.
 

Actions sur le document