Aller au contenu. | Aller à la navigation

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Dimitri FOURNY

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    André ANTOINE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Marie-Dominique SIMONET

     

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Véronique Salvi

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Josy ARENS

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Isabelle STOMMEN

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Pascal BAURAIN

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Benoit DREZE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    François DESQUESNES

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Isabelle MOINNET-JOIRET

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Véronique WAROUX

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Mathilde VANDORPE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Clotilde LEAL LOPEZ

Vous êtes ici : Accueil Notre action au PW Questions écrites La mobilité transrégionale sur les voiries communales

La mobilité transrégionale sur les voiries communales

14 juillet 2017 | Question écrite de M. VANDORPE au Ministre DI ANTONIO

Monsieur le Ministre,

 

En avril dernier, je soumettais à votre collègue en charge des Pouvoirs locaux, la situation subie depuis plusieurs années par les habitants de la rue de Breda à Mouscron résultant de l’emplacement de cette rue située à la limite de la Région wallonne et de la Région flamande.

Malgré une interdiction de circulation pour les véhicules de plus de 5 tonnes, des dizaines de camions et de convois exceptionnelles, en provenance de la région flamande, empruntent chaque jour cette voirie afin de pouvoir écourter leur trajet et gagner du temps.

Les autorités communales mouscronnoises ont tentées de solutionner ce problème en installant des obstacles physiques mais la présence de ceux-ci ne décourage pas les conducteurs de poids lourds. Vu le peu de réaction des autorités flamandes aux demandes mouscronnoises, il semble que seule une intervention des autorités régionales soit de nature à trouver une solution globale à ce problème.

Dans sa réponse assez succincte, le Ministre Dermagne m’invite, d’une part, à porter le débat au niveau communal, ce que n’ai pas manqué de faire, et, d’autre part, il me renvoi vers vous dans le cadre de la mise en œuvre du décret du 6 février 2014 relatif à la voirie communale.

Monsieur le Ministre :
 Pouvez-vous m’indiquer comment le décret du 6 février 2014 relatif à la voirie communale peut apporter une voie de solution à ce dossier ?
 Dans le cadre des réunions du Comité exécutif des Ministres de la Mobilité, ce problème de mobilité transrégionale pourrait-il être abordé ?
 Au travers d’un accord de coopération, un mécanisme automatique de concertation entre les autorités régionales ne pourrait-il pas être instauré afin de permettre d’engager la négociation dès qu’un problème de ce type est constaté ?

Je vous remercie,

Actions sur le document