Aller au contenu. | Aller à la navigation

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Dimitri FOURNY

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    André ANTOINE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Marie-Dominique SIMONET

     

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Véronique Salvi

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Josy ARENS

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Maxime PRÉVOT

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Savine Moucheron

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Benoit DREZE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    François DESQUESNES

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Isabelle MOINNET-JOIRET

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Véronique WAROUX

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Mathilde VANDORPE

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Valentine BOURGEOIS

Vous êtes ici : Accueil Notre action au PW Questions écrites La pollution d’un potager collectif à Liège

La pollution d’un potager collectif à Liège

14 janvier 2019 | Question écrite de B. DREZE au Ministre DI ANTONIO - Réponse disponible

 
Monsieur le Ministre,

En juillet 2017, on apprenait dans la presse que des analyses de sol faisaient apparaître des traces importantes de métaux lourds dans un potager collectif à Bressoux (Liège).

A l’époque, l’'analyse des échantillons montrait des dépassements de la valeur seuil pour de nombreux métaux lourds (arsenic, cuivre, mercure, plomb et zinc) et pour plusieurs hydrocarbures aromatiques polycycliques. Une étude détaillée des risques pour la santé humaine concluait que les concentrations en arsenic et en plomb du sol pourraient avoir des effets néfastes sur la santé humaine principalement de par l'ingestion de légumes et de particules de sol.

Monsieur le Ministre, il me revient que des analyses complémentaires auraient été réalisées.

 Pourriez-vous faire le point sur la qualité des sols de Bressoux ? Quelles mesures de sécurité et de suivi ont été mises en place suite aux premières analyses de l’été 2017 ? Quelle est la situation actuelle ?
 Quelles sont les résultats des analyses complémentaires ? Quelles mesures avez-vous déjà prises ou envisagez-vous de prendre à ce sujet ?

Je remercie d’avance, Monsieur le Ministre, pour ses réponses.

 

Réponse du Ministre C. DI ANTONIO le 31/01/2019

Des teneurs élevées en métaux lourds ont en effet été mises en évidence dans les sols du potager collectif de Bressoux en 2017. Sur base de ce premier constat :
- des recommandations ont directement été formulées et diffusées aux usagers du potager ;
- le Gouvernement a décidé de financer le projet SANISOL.

Ce projet a démarré en janvier 2018 et prévoit des investigations complémentaires, au niveau des sols et des fruits et légumes du potager, mais également au niveau des usagers à travers une campagne de biomonitoring sur base volontaire.

À ce stade, les différentes campagnes d’échantillonnage sont terminées, les résultats pour les sols et les fruits et légumes sont finalisés, et l’analyse des résultats du biomonitoring est terminée pour la partie concernant les résultats analytiques, l’interprétation des questionnaires étant encore à réaliser. La finalisation est prévue pour mars 2019.

La campagne de biomonitoring auprès des usagers du jardin a été réalisée entre juillet et septembre 2018. Les premiers résultats ont révélé des concentrations élevées en plomb, cadmium et arsenic chez certains usagers. Au vu des interrogations et inquiétudes pouvant être soulevées, une communication la plus claire et la plus transparente possible a été établie :
- les résultats individuels ont été transmis aux volontaires par courrier ;
- les médecins de Liège, Jupille et Grivegnée ont été prévenus de la situation par courrier ;
- l’ensemble des usagers du site ont été invités à une séance publique de restitution des premiers résultats, qui s’est tenue le 9 janvier à Bressoux en présence des autorités régionales et locales, des auteurs de l’étude et des partenaires du projet.

Des conseils et recommandations ont été formulés. Plusieurs mesures ont également été annoncées. Elles concernent :
- le maintien des recommandations en vigueur et le renforcement de l’information aux usagers ;
- l’extension des recommandations aux habitants du quartier ;
- une possibilité de rachat des légumes ayant été conservés pour une consommation future ;
- la poursuite de manière prioritaire du projet Sanisol ;
- le renouvellement du biomonitoring auprès des premiers volontaires afin de confirmer les résultats ;
- l’investigation des sources de contamination éventuelles, liées aux domiciles des usagers ;
- l’identification plus précise de la source de la pollution historique présente sur le site et aux alentours.

La priorité est à présent de poursuivre les recherches, tout en accompagnant au mieux les usagers du jardin communautaire. Des informations supplémentaires seront disponibles une fois les conclusions finales du projet Sanisol connues.

 

Actions sur le document