Aller au contenu. | Aller à la navigation

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Dimitri FOURNY

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    André ANTOINE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Marie-Dominique SIMONET

     

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Véronique Salvi

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Josy ARENS

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Maxime PRÉVOT

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Pascal BAURAIN

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Benoit DREZE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    François DESQUESNES

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Isabelle MOINNET-JOIRET

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Véronique WAROUX

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Mathilde VANDORPE

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Isabelle STOMMEN

Vous êtes ici : Accueil Notre action au PW Questions écrites La route de la laine

La route de la laine

22 janvier 2018 | Question écrite de M. VANDORPE au Ministre DI ANTONIO

Monsieur Le Ministre,

 

Le chantier de la Route de la Laine est un dossier bien connu des ministres du Gouvernement wallon et des Citoyens mouscronnois car il dure depuis des décennies maintenant. J’ai déjà à plusieurs reprises interrogé les ministres compétentents sur l’avancement des travaux de ce chantier de peur de perdre les fonds européens prévus pour ce dossier.

En 2015, les travaux avaient repris suite à la visite de votre prédécesseur, Maxime Prevot. On nous avait alors expliqué que pour des raisons techniques, il fallait dans un premier temps finir la route de la Laine avant d’y commencer le pont-giratoire sur la chaussée de Luingne (annoncé par Maxime Prévot à l’horizon 2016/2017).

Aux dernières nouvelles, les travaux reprendraient de plus belle au printemps 2018. Mais depuis et ce n’est pas nouveau, les fortes pluies font que le chantier (au niveau de la côte de Luingne) a complètement été inondé et les riverains s’inquiètent de la montée des eaux car il a fallu un certain temps pour que le SPW installe une pompe qui ne fonctionne toujours pas à ce jour.

Monsieur le Ministre,
La masse d’eau stagnante peut-elle engendrer des dégâts sur les matériaux et travaux déjà réalisés ? Cette inondation va-t-elle engendrer un retard dans la reprise des travaux ? Combien de temps faudra-t-il à cette pompe pour désengorger la zone inondée ?

Concernant cette reprise des travaux annoncée pour le printemps 2018, un calendrier a-t’il été défini ? Une réunion aura lieu à la fin du mois entre Ipalle, le SPW et l’IEG sur le sujet. Nous savons qu’Ipalle a déjà bien travaillé sur le dossier et que c’est le SPW qui a la main sur l’avancement de celui-ci.

Peut-on, à la suite de cette rencontre du 31 janvier, s’attendre à une adjudication et donc un début des travaux ? Si oui, quand pouvons-nous envisager la fin du tracé de la route de la Laine et donc le début des travaux du pont-giratoire ?

Je vous remercie, Monsieur le Ministre, pour ses réponses.

Actions sur le document