Aller au contenu. | Aller à la navigation

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Dimitri FOURNY

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    André ANTOINE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Marie-Dominique SIMONET

     

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Véronique Salvi

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Josy ARENS

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Maxime PRÉVOT

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Pascal BAURAIN

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Benoit DREZE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    François DESQUESNES

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Isabelle MOINNET-JOIRET

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Véronique WAROUX

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Mathilde VANDORPE

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Isabelle STOMMEN

Vous êtes ici : Accueil Notre action au PW Questions écrites La sécurité des cyclistes

La sécurité des cyclistes

6 décembre 2018 | Question écrite de V. WAROUX au Ministre DI ANTONIO

Monsieur le Ministre,

 

Dans sa Déclaration de politique régionale 2017-2019, le Gouvernement wallon s’est engagé à « amplifier la prise en compte systématique des cyclistes dans la sécurisation des infrastructures ». Sensible à cette résolution, le GRACQ (Groupe de Recherche et d’Action des Cyclistes Quotidiens) s’est penché sur 23 chantiers affectant nos routes régionales.


L’association a ainsi constaté des améliorations pour dix d’entre eux, et se réjouit de la construction d’une piste cyclable clairement séparée dans sept cas sur dix. Cependant, des efforts restent à accomplir.
Face aux contraintes d’espace et de budget avancées par le SPW pour justifier que ces progrès ne soient pas davantage généralisés, le GRACQ propose plusieurs pistes pour atteindre l’objectif FAST du Gouvernement wallon, visant 5% de déplacements à vélo à l’horizon 2030.


L’association suggère ainsi d’augmenter le budget régional vélo (qui ne s’élève qu’à 5 € par an et par habitant, contre 10 € minimum requis), de systématiser la consultation des cyclistes, de promouvoir l’entretien des pistes cyclables, de protéger les usagers dits lents du trafic motorisé, et enfin de renforcer le revêtement des voies qui leur sont destinées.


Je profite de la présente question pour vous interroger sur l’évolution du dossier de contournement de Péruwelz traversant le zoning Polaris, qui, justement, ne comprenait pas de piste cyclable. Cette version « antique » des plans a-t-elle évolué ?


Face à l’urgence climatique, comment jugez-vous ces propositions ? Quelles suites comptez-vous leur donner en vue d’améliorer la sécurité des cyclistes ?


Je vous remercie d’avance pour vos réponses.

 

Actions sur le document