Aller au contenu. | Aller à la navigation

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Dimitri FOURNY

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    André ANTOINE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Marie-Dominique SIMONET

     

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Véronique Salvi

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Josy ARENS

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Isabelle STOMMEN

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Pascal BAURAIN

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Benoit DREZE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    François DESQUESNES

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Isabelle MOINNET-JOIRET

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Véronique WAROUX

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Mathilde VANDORPE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Clotilde LEAL LOPEZ

Vous êtes ici : Accueil Notre action au PW Questions écrites La séparation des métiers dans les marchés de l’électricité et du gaz

La séparation des métiers dans les marchés de l’électricité et du gaz

06 mars 2017 │ Question écrite de D. FOURNY au Ministre LACROIX - Réponse disponible

Monsieur le Ministre,


Les marchés de l’électricité et du gaz sont en évolution. Il convient de s’y adapter et de s’appuyer sur des objectifs et une législation claire et précise pour les acteurs.

Ainsi, dans son Rapport sur les dispositions des décrets Gaz et Electricité, la CWaPE appelle le Gouvernement à préciser la notion de séparation des métiers et les rôles des GRDs sur le marché. Elle précise que les activités sous monopoles régulés devraient être limitées aux segments d’activités qui ne fonctionneraient pas d’initiative et, en revanche, précise qu’en aucun cas le réseau ne devrait créer de distorsion de concurrence avec les acteurs du marché libéralisé.


Pour la CWaPE, les décrets Gaz et Electricité contiennent des confusions dans certaines dispositions délimitant les contours de l’activité des GRD et le régulateur préconise que ces dispositions soient évaluées pour en déceler les éventuels inconvénients. Il s’agit par exemple de personnel qui serait affecté à des tâches régulées comme non-régulées.


Sans préjudice des futures législations européennes toujours, la CWaPE s’interroge aussi sur le fait de préciser que des activités comme la construction d’instruments de flexibilité et de stockage, d’unités de production d’énergie etc relèvent prioritairement des acteurs de marché et des activités régulées des gestionnaires de réseau.

Monsieur le Ministre, quelle est votre analyse de cette partie précise du Rapport de la CWaPE du 6 février dernier ? Avez-vous pour objectif d’étudier et préciser les notions de séparations des métiers et rôles sur les marchés de l’électricité et du gaz ? Les GRD existants en Région wallonne répondent-ils, selon vous, aux prescrits des directives européennes en ce qui concerne leur indépendance et la séparation des activités régulées ou non ?

Je vous remercie, Monsieur le Ministre

 

Réponse du Ministre C. LACROIX le 20/03/2017

 

Dans son rapport sur l’évaluation des décrets gaz et électricité, la CWaPE relève en effet que la séparation des métiers et le rôle des acteurs sur le marché devraient être précisés. La CWaPE souligne la nécessité d’évaluer plus en profondeur certaines dispositions, en particulier en ce qui concerne le personnel affecté à des tâches régulées et non régulées.

Cette évaluation est indispensable dans le cadre des coûts répercutés sur les tarifs des GRD pour ce qui concerne l’activité régulée, mais non intégrés dans les tarifs liés aux réseaux pour ce qui concerne les activités non régulées.

En ce qui concerne les différentes activités (flexibilité, stockage, bornes de rechargement, etc.), il est important que chaque acteur intervienne là où c’est le plus optimal et à moindre coût pour l’ensemble de la société. Une analyse plus détaillée va donc être menée en concertation entre mon cabinet, l’administration, la CWaPE et les acteurs du secteur afin de préciser les rôles et missions de chacun et adapter la structure du marché. Cette analyse doit d’ailleurs être réalisée à chaque fois qu’un texte impactant les métiers des acteurs du marché de l’énergie est rédigé.

À ce stade, la CWaPE n’a pas dénoncé que les GRD actifs en Région wallonne contreviennent aux prescrits des directives en vigueur.

 

 

Actions sur le document