Aller au contenu. | Aller à la navigation

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Dimitri FOURNY

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    André ANTOINE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Marie-Dominique SIMONET

     

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Véronique Salvi

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Josy ARENS

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Maxime PRÉVOT

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Pascal BAURAIN

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Benoit DREZE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    François DESQUESNES

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Isabelle MOINNET-JOIRET

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Véronique WAROUX

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Mathilde VANDORPE

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Isabelle STOMMEN

Vous êtes ici : Accueil Notre action au PW Questions écrites Le bilan de l’étude de satisfaction du Département de la Nature et des Forêts

Le bilan de l’étude de satisfaction du Département de la Nature et des Forêts

31 octobre 2017 | Question écrite de D. FOURNY au Ministre COLLIN - Réponse disponible

Monsieur le Ministre, 

Il y a quelques mois, le Département de la Nature et des Forêts (DNF) sollicitait les 262 communes wallonnes afin de connaître leur niveau de satisfaction relatif au service rendu.

Courant de ce mois, le DNF a communiqué aux communes les résultats globaux de l’enquête et les principaux commentaires qui les accompagnent.

Monsieur le Ministre :

- Allez-vous pu prendre connaissance des résultats de cette enquête ?
- Quels sont les enseignements que vous en tirez ?
- Dans son courrier, l’Inspecteur général du DNF indique que la remise en question dépendra, au moins en partie, de moyens tant humains que budgétaires, pouvez-vous confirmer que ceux-ci seront mis à disposition ?
- Un enseignement relevé est le manque de personnel administratif dans certains cantonnements. Des engagements afin de résoudre ce problème sont-ils prévus ?

Je remercie d’avance, Monsieur le Ministre, pour ses réponses.

 

Réponse du Ministre R. COLLIN le 27/11/2017

 

J’avais effectivement pris connaissance avec beaucoup d’intérêt, des résultats de cette enquête de satisfaction lancée par le Département de la Nature et des Forêts (DNF) auprès des communes.

Près de 40 % des communes ont rempli le questionnaire, dont 60 % sont des communes forestières. On peut donc considérer ces chiffres comme représentatifs de la façon dont les communes apprécient le travail du DNF. Elles nous indiquent ainsi avoir des contacts (très) réguliers avec le DNF à raison de 58 % d’entre elles pour les aspects forestiers, 45 % pour les aspects aménagement du territoire, 43 % pour les aspects nature, 33 % pour les aspects chasse et 5 % pour les aspects pêche.

Ces contacts réguliers, les communes les ont pour 66 % d’entre elles avec les cantonnements, 45 et 48 % avec les gardes forestiers ou les brigadiers, 16 % avec les directions extérieures et 7 % avec les services de la centrale. Ces contacts sont donc de toute évidence surtout locaux et les communes estiment que le service rendu par le cantonnement est (très) satisfaisant pour environ 80 % d’entre elles et par les gardes, pour 67 % d’entre elles.

Nous ne pouvons donc que nous féliciter du degré de satisfaction affiché par les principaux clients du DNF que sont les communes.

Il est toutefois nécessaire de consolider le pouvoir d’action du DNF, car les communes interrogées mettent malgré tout en évidence trois manquements principaux :
- un déficit en communication et un manque de visibilité surtout au niveau des nouvelles compétences du département ;
- un défaut de cohérence trop fréquent au niveau des avis, des prises de position et de certaines pratiques entre gardes voisins, cantonnements différents, voire directeurs différents ;
- une perte de rigueur au niveau du fonctionnement qu’elles attribuent, entre autres, à un affaiblissement de l’encadrement.

En termes de fonction publique, le cadre en triage est rempli dans la mesure où des contractuels sont engagés dans l’attente de l’aboutissement de l’examen de recrutement en cours.

Sur base de cette enquête, le DNF examine les moyens à mettre en œuvre, afin de redéfinir ses missions et la manière de les assumer pour rencontrer au mieux les attentes du citoyen.

Actions sur le document