Aller au contenu. | Aller à la navigation

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Dimitri FOURNY

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    André ANTOINE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Marie-Dominique SIMONET

     

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Véronique Salvi

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Josy ARENS

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Maxime PRÉVOT

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Pascal BAURAIN

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Benoit DREZE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    François DESQUESNES

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Isabelle MOINNET-JOIRET

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Véronique WAROUX

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Mathilde VANDORPE

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Isabelle STOMMEN

Vous êtes ici : Accueil Notre action au PW Questions écrites Le bilan de la grève des services publics wallons du 30 novembre 2017

Le bilan de la grève des services publics wallons du 30 novembre 2017

12 décembre 2017│Question écrite de M. VANDORPE à la Ministre GREOLI - Réponse disponible

Madame la Ministre,

 

Le 30 novembre dernier, les services publics relevant de la Région wallonne ont été sérieusement perturbés par un mouvement de grève, à l’appel du front commun syndical.

Les attentions se sont naturellement focalisées sur la situation des TEC. Mais le bien-être et même la sécurité de nos citoyens dépendent aussi de nombreux autres services.

Pour prendre un exemple, cette journée a été marquée par des intempéries hivernales. Nous avons lu que les services de déneigement étaient opérationnels malgré le mot d’ordre, et c’est heureux.

- Pouvez-vous nous dresser un petit bilan ?
- Quels services du SPW et les unités d’administration publiques ont été complètement paralysés du fait de cette grève ?
- Quels services de la Région, au sens large, sont-ils restés opérationnels, en raison du caractère impérieux de leurs missions, notamment en termes de sécurité ou d’approvisionnement de la population ? Certains services, censés demeurer opérationnels en toutes circonstances, ont-ils fait défaut ?

Ces questions peuvent sembler naïves, mais les gens se les posent lorsqu’on annonce une grève de l’ensemble des services publics relevant d’un niveau de pouvoir aussi important que la Région.

Je vous remercie pour vos réponses.

 

Réponse de la Ministre A. GREOLI le 28/12/2017
 

Il est à ce jour impossible de dresser un bilan définitif de cette grève, les informations relatives aux absences n’étant pas encore arrivées auprès de mes services qu’au compte-goutte (à la date du 6 décembre, seuls 6 agents sont déclarés en grève). En effet, il existe un circuit pour faire parvenir cette information à mes services :

- les agents signalent leur situation à leur supérieur hiérarchique et leur correspondant du personnel;
- cette information remonte ensuite vers les différentes Directions fonctionnelles et d’appui où elle est centralisée;
- enfin cette information est communiquée au Secrétariat général où elle est traitée

Un délai d’un mois est donc nécessaire avant de pouvoir dresser un bilan suffisamment fiable de l’impact de cette grève sur mes services.

À titre d’information, voici le bilan de la grève du 10 octobre aux jours d’aujourd’hui :

- agents déclarés en grève : 429;
- agent empêché de travailler par la présence de piquets de grève : 1;
- agents empêchés de travailler à cause de la grève des transports en commun : 240.

Actions sur le document