Aller au contenu. | Aller à la navigation

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Dimitri FOURNY

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    André ANTOINE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Marie-Dominique SIMONET

     

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Véronique Salvi

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Josy ARENS

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Maxime PRÉVOT

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Pascal BAURAIN

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Benoit DREZE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    François DESQUESNES

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Isabelle MOINNET-JOIRET

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Véronique WAROUX

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Mathilde VANDORPE

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Isabelle STOMMEN

Vous êtes ici : Accueil Notre action au PW Questions écrites Le développement des aires d'accueil pour motor-homes en Wallonie

Le développement des aires d'accueil pour motor-homes en Wallonie

15 décembre 2017 | Question écrite de Fr. DESQUESNES au Ministre COLLIN - Réponse disponible

Monsieur le Ministre,


Les voyages en motor-home connaissent un succès croissant et amènent un public toujours plus nombreux à visiter notre région. Afin de satisfaire cette demande, notre région s’était dotée, sous l’impulsion, d’un de vos prédécesseurs, le Ministre Lutgen, d’un Schéma d’implantation d’aires pour motor-home, en abrégé SIAM.
En vue de faciliter les démarches pour les communes et assouplir certaines règles, une nouvelle circulaire est entrée en vigueur le 1er février 2016.


Malgré ces simplifications, le président de la ligue francophone belge des clubs de motor-homes relevait dernièrement, dans la presse, le déficit d’offre d’infrastructures d’accueil pour les motor-homes dans notre région. Il déplorait le peu de dynamisme des autorités communales, en particulier par peur du phénomène NIMBY.


Il plaidait pour un meilleur maillage du territoire et pour une réalisation de certains aménagements par les services propres des communes afin de gagner du temps.


Monsieur le Ministre :


- Quels sont les premiers enseignements qui peuvent être tiré de la nouvelle réglementation ? Les communes ont-elles pu être suffisamment informées du rôle prépondérant qu’elles jouent désormais ?
- Pouvez-vous faire le point sur le Schéma d’implantation d’aires pour motor-home ?
- Des zones demeurent-elles en état de déficit important ? Dans l’affirmative lesquelles ?
- Envisagez-vous des actions spécifiques afin de stimuler la création d’aires d’accueil dans ces régions en déficit ?
Je remercie d’avance, Monsieur le Ministre, pour ses réponses.

 

Réponse du Ministre R. COLLIN le 11/01/2018
 

La nouvelle circulaire entrée en vigueur le 1er février 2016 assouplit effectivement la procédure à mener lorsqu’il est question d’établir un schéma d’implantation des aires pour motor-homes (S.I.A.M.), préalable au subventionnement d’une aire publique pour motor-homes.

En effet, les communes peuvent elles-mêmes initier ladite procédure et ne sont plus dépendantes d’une maison du tourisme ou du Commissariat général au Tourisme (CGT).

À l’époque, les fédérations touristiques provinciales ont été chargées d’en informer les communes. Plusieurs S.I.A.M. ont d’ailleurs été élaborés depuis lors pour pouvoir aménager des aires publiques à Floreffe, Trois-Ponts, Paliseul, Herbeumont… et ont donné lieu à l’engagement de subventions d’équipements touristiques.

Plusieurs demandes sont également en cours d’instruction : Aywaille, Namur, Tournai, La Louvière, La Roche…

Le maillage des aires proposées par les différentes communes s’étoffe donc favorablement sur l’ensemble de la Wallonie.

Par ailleurs, Wallonie Belgique Tourisme, en collaboration avec le CGT, est actuellement en train d’élaborer une brochure qui répertorie les différentes aires d’accueil pour motor-homes en Wallonie (en ce compris les aires proposées au sein des campings touristiques). Cette brochure va être présentée début 2018.

Actions sur le document