Aller au contenu. | Aller à la navigation

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Dimitri FOURNY

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    André ANTOINE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Marie-Dominique SIMONET

     

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Véronique Salvi

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Josy ARENS

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Maxime PRÉVOT

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Pascal BAURAIN

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Benoit DREZE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    François DESQUESNES

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Isabelle MOINNET-JOIRET

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Véronique WAROUX

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Mathilde VANDORPE

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Isabelle STOMMEN

Vous êtes ici : Accueil Notre action au PW Questions écrites La démission d'un président de CPAS de son poste de conseiller communal

La démission d'un président de CPAS de son poste de conseiller communal

12 mai 2017 | Question écrite de D.FOURNY au Ministre DERMAGNE - Réponse disponible

Monsieur le Ministre,


Un Président du CPAS, qui fait donc partie intégrante du Collège Communal, mais n’étant pas ou plus conseiller communal (par exemple suite à une démission) peut-il faire des propositions au Conseil Communal qui seraient ensuite en séance portées au vote.

D’avance, je vous remercie.

 

Réponse du Ministre P.-Y. DERMAGNE le 15/06/2017

 

Comme le rappelait l'honorable membre dans sa question, et comme le prévoit l’article L1123-8, §1er, du Code de la démocratie locale et de la décentralisation :

« Le président du conseil de l'action sociale, si la législation qui lui est applicable prévoit sa présence au sein du collège communal, siège avec voix délibérative au sein du collège, sauf lorsqu'il s'agit d'exercer la tutelle sur les décisions du conseil de l'action sociale. Dans ce cas, il est entendu, à sa demande ou à celle du collège, mais ne prend pas part aux délibérations.

S'il n'en est pas membre, il siège avec voix consultative au conseil communal.
(…)

Le président du conseil de l'action sociale exerce ses attributions propres. Comme les autres membres du collège, si la législation qui lui est applicable prévoit sa présence au sein du collège communal il participe à la répartition des compétences scabinales. »

Le Président du CPAS est donc un membre à part entière du Collège et, qu’il soit ou non Conseiller communal, l’article L1122-24, al.2 du CDLD s’applique à lui. Cet article porte que :

« Toute proposition étrangère à l'ordre du jour doit être remise au bourgmestre ou à celui qui le remplace au moins cinq jours francs avant l'assemblée; (…) Il est interdit à un membre du collège communal de faire usage de cette faculté ».

Il en ressort donc que le Président du CPAS étant membre du Collège, ne peut pas faire ajouter de points à l’ordre du jour du Conseil tel que fixé par le Collège et ce, qu’il soit ou non conseiller communal.

Actions sur le document