Aller au contenu. | Aller à la navigation

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Dimitri FOURNY

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    André ANTOINE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Marie-Dominique SIMONET

     

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Véronique Salvi

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Josy ARENS

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Maxime PRÉVOT

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Pascal BAURAIN

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Benoit DREZE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    François DESQUESNES

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Isabelle MOINNET-JOIRET

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Véronique WAROUX

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Mathilde VANDORPE

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Isabelle STOMMEN

Vous êtes ici : Accueil Notre action au PW Questions écrites Le stockage de l’électricité

Le stockage de l’électricité

26 avril 2018 │ Question écrite de D. FOURNY au Ministre CRUCKE

Monsieur le Ministre,


La question de stockage de l’électricité et du développement des batteries constitue un enjeu majeur aujourd’hui, tant techniquement que dans le contexte global de la transition énergétique dans lequel nous nous trouvons. Le Pacte énergétique requiert, à l’horizon 2030, 2.000 MW de stockage industriel.
C’est pourquoi, à côté du stockage déjà présent à Coo, nous ne pouvons que nous réjouir de la mise en place de tout projet allant en ce sens.


Nous avons récemment appris par voie de presse qu’un consortium réunissant 3 acteurs publics (SRIW, Socofe et Idelux), ainsi que la société belge Rent A Port, lançait un projet de création d’un lac artificiel à La Roche-en-Ardenne dans le but de stocker de l’électricité.


Monsieur le Ministre, confirmez-vous la mise en œuvre de ce projet et quelle en est votre analyse ? Avez-vous été consulté dans ce cadre ? Pouvez-vous nous faire le point sur ce projet ? Quel est son objectif en termes de stockage ? De quelle manière va-t-il fonctionner ? Quels ont été les critères pour retenir l’emplacement ? Quid en termes de coûts et d’investissements ? Quand pourra-t-il être opérationnel ?


Enfin, il semble que des difficultés se posent globalement pour développer ce type de projet comme le manque de vision à long terme. Dans d’autres pays, comme au Royaume-Uni ou en Allemagne, on utilise un mécanisme de rémunération des capacités. Par ailleurs, il serait souhaité que les batteries soient exemptées de certificats verts, comme c’est le cas pour le pompage-turbinage. Qu’en pensez-vous ? Cela est-il envisagé et envisageable chez nous ? Comment aider et soutenir le développement de ce type de projet de stockage en Région wallonne ?

Je vous remercie, Monsieur le Ministre.

Actions sur le document