Aller au contenu. | Aller à la navigation

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Marie-Dominique SIMONET

     

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    André ANTOINE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Dimitri FOURNY

     

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Véronique Salvi

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Josy ARENS

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Maxime PRÉVOT

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Savine Moucheron

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Benoit DREZE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    François DESQUESNES

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Isabelle MOINNET-JOIRET

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Véronique WAROUX

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Mathilde VANDORPE

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Valentine BOURGEOIS

Vous êtes ici : Accueil Notre action au PW Questions écrites L'étourdissement des animaux avant l'abattage

L'étourdissement des animaux avant l'abattage

12 mars 2019 | Question écrite de J. ARENS au Ministre DI ANTONIO - Réponse disponible

Monsieur le Ministre,

 

A partir du 1er septembre 2019, l’abattage des animaux d'élevage devra, en toute circonstance, être précédé d’un étourdissement. Les abattages réalisés dans le cadre d'un rite devront l'être également. La méthode d'étourdissement devra dans ce cas être réversible. La méthode de l'étourdissement par électronarcose est déjà utilisée pour les abattages rituels de lapins ou de volailles. A ce jour, elle semble être la meilleure option technologique pour réaliser des étourdissements réversibles sur les autres animaux. Cependant des recherches devaient encore être effectuées pour s'assurer de son efficacité sur les bovins et les ovins.

Monsieur le Ministre,

Où en sont les recherches? Quels sont les derniers résultats détaillés que vous avez reçu à ce sujet?
Quel matériel devra équiper les abattoirs pour la réalisation de ce type d'étourdissement? Connaît-on les étapes nécessaires à la réalisation du procédé? Si oui, pouvez-vous les décrire? Le personnel des abattoirs devra être formé à l'utilisation de cette méthode. Quand cette formation est-elle prévue? Par qui sera-t-elle donnée? Comment sera-t-elle réalisée étant donné que la langue du personnel des abattoirs est souvent étrangère? Une période de contrôle de l'utilisation correcte de cette technologie par le personnel des abattoirs ne serait-elle pas bienvenue?

Je vous remercie pour vos réponses.

 

Réponse du Ministre C. DI ANTONIO le 04/04/2019

Conformément au Code wallon du Bien-être animal, qui reprend à droit constant le dispositif du décret du 18 mai 2017, à partir du 1er septembre 2019 tout abattage rituel devra être précédé d’un étourdissement. Cet étourdissement devra être réversible et ne pourra entraîner la mort de l'animal.

Selon les informations à disposition, des tests se réalisent actuellement pour le développement des techniques d’étourdissement nécessaires. L’aboutissement de ces développements est un préalable à la fixation des formations et des modalités de contrôles.

Ces tests ont par ailleurs été soutenus par la Wallonie, dans le cadre des compétences dévolues au Ministre de l'Économie, de l’Industrie, de la Recherche, de l’Innovation, du Numérique, de l’Emploi et de la Formation. Un suivi est opéré dans le cadre de cette intervention.

Pour le surplus, la Fédération belge de la Viande (FEBEV) est parfaitement informée du dispositif puisqu’elle a participé à la concertation préalable à la publication du décret du 18 mai 2017.

 

 

Actions sur le document