Aller au contenu. | Aller à la navigation

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    François DESQUESNES

     

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    André ANTOINE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Christophe BASTIN

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    René COLLIN

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Benoît DISPA

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Anne-Catherine GOFFINET

     

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Alda GREOLI

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Julien MATAGNE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Marie-Martine SCHYNS

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Mathilde VANDORPE

Vous êtes ici : Accueil Notre action au PW Questions écrites Les alternatives à la mobilité pour les frontaliers

Les alternatives à la mobilité pour les frontaliers

18 octobre 2018 | Question écrite de J. ARENS au Ministre DI ANTONIO - Réponse disponible

Monsieur le Ministre,


Le chantier de réhabilitation de l’E411 entre Arlon et Sterpenich, au sujet duquel je vous ai interpellé ces dernières semaines, a, une nouvelle fois, mis en lumière les difficultés vécues chaque jour par les frontaliers au sud-Luxembourg pour se rendre de leur domicile à leur lieu de travail et en revenir.


Nous en convenons tous, la voiture ne peut plus être la réponse unique. La semaine dernière nous avons pu parler des alternatives, déjà reprises dans le SMOT, constituées par le chemin de fer ou les transports en commun. Une autre piste a également été avancée par certains représentants politiques, il s’agit de la création d’une « autoroute vélo » reliant Arlon à la ville de Luxembourg.


Monsieur le Ministre :


- Pouvez-vous m’indiquer si cette piste a déjà été étudiée ?
- Des contacts ont-ils été pris avec les autorités grand-ducales sur ce sujet ?
- Enfin pouvez-vous faire le point sur l’état des travaux sur le chantier de l’E411, les mesures prises permettent-elles d’améliorer le trafic ?
- Le Ministre Bellot a-t-il répondu à votre courrier sollicitant l’amélioration de l’offre ferroviaire de la SNCB durant la durée du chantier ?

D’avance je vous remercie pour vos réponses,

 

Réponse du Ministre C. DI ANTONIO le 12/11/2018


L’objet principal du schéma stratégique de mobilité transfrontalier (SMOT) est de miser davantage sur une mobilité durable, en valorisant les transports en commun et la mobilité active. L’alternative quant à la création d’une « autoroute vélo » n’a pas été étudiée.

Par contre, dans le cadre du programme interreg VA Grande Région 2014-2020, le projet de mobilité douce domicile-travail sur l’agglomération des trois frontières (prévu par le SMOT) a été approuvé par le Gouvernement Wallon le 15 décembre 2016.

Il s’agit de la création d’un itinéraire en site propre d’une longueur de 26.5 km (13.4 sur le réseau français, 6.5 km sur les communes d’Aubange et Messancy et 4.8 km sur le réseau luxembourgeois). L’alternative la plus adéquate pour une fluidité du trafic optimale est sans nul doute les transports en commun, en l’occurrence le train.

Le chantier actuellement en cours sur l’E411 entre Arlon et Serpenich donne l’opportunité de réaliser divers aménagements sur la bande d’arrêt d’urgence en vue de favoriser le covoiturage. Cette mesure est prise en vue d’améliorer la mobilité pour les frontaliers.

Le courrier envoyé au Ministre Bellot, pour une adaptation de l’offre ferroviaire pendant la durée des travaux, n’a pas encore fait l’objet d’une réponse.

À ce stade, l’évolution du chantier de l’E411 est en bonne voie : les travaux s’exécutent à un rythme soutenu et très visible sur le terrain.

En ce qui concerne la fluidité sur le chantier, on peut dire que l’amélioration apportée en ce début du mois d’octobre, à savoir l’ouverture d’une deuxième voie vers Bruxelles, porte ses fruits. En effet, après deux premières semaines de fonctionnement dans cette configuration, on peut constater une meilleure fluidité du trafic pour le retour de Luxembourg-Ville.

Une mesure supplémentaire en termes de signalisation va être prise afin d’améliorer la sécurité dans le sens vers Luxembourg, afin de prévenir les risques en queue de file.

Actions sur le document