Aller au contenu. | Aller à la navigation

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Dimitri FOURNY

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    André ANTOINE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Marie-Dominique SIMONET

     

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Véronique Salvi

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Josy ARENS

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Maxime PRÉVOT

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Pascal BAURAIN

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Benoit DREZE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    François DESQUESNES

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Isabelle MOINNET-JOIRET

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Véronique WAROUX

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Mathilde VANDORPE

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Isabelle STOMMEN

Vous êtes ici : Accueil Notre action au PW Questions écrites Les caméras de surveillance dans les abattoirs

Les caméras de surveillance dans les abattoirs

— Mots-clés associés : , , ,

10 juillet 2017 | Question écrite de J. Arens au Ministre Di ANTONIO - Réponse disponible

 
Monsieur le Ministre,

Des actes de violences inacceptables à l’encontre d’animaux ont encore été récemment constatés dans les abattoirs. La vidéosurveillance semble être une solution au moins partielle pour empêcher que se reproduisent des actes d’une telle nature.

Où en sont vos démarches à ce sujet ? Les négociations avec le secteur sont-elles terminées ?

Des décisions ont-elles été prises ? Quand peut-on espérer voir les caméras installées dans les abattoirs ? Qui aura la responsabilité de contrôler les images enregistrées ?

Je vous remercie.

 

Réponse du Ministre C. DI ANTONIO le 24/07/2017

 

Une réunion s’est tenue le 17 mai 2017 avec la Fédération belge de la Viande (Febev), à ce sujet. Une rencontre avec des représentants de petits abattoirs a également eu lieu le 28 juin dernier.

La Febev, bien consciente des enjeux, rapportait que certains de ses membres, d’initiative, proposaient de se doter de caméras de vidéosurveillance. La réunion fut constructive et l’administration doit soumettre une proposition de texte dans les prochaines semaines.

Quant aux petits abattoirs, se pose la question de la pertinence de l’installation de ces caméras étant donné la présence continue d’un chargé de mission de l’AFSCA depuis le déchargement des animaux jusqu’à leur mise à mort. À ce stade, les chiffres exacts de ces abattoirs sont attendus (nombre de bêtes abattues, nombre d’heures d’abattage, etc.) pour faire une analyse du coût-bénéfice d’une telle installation.

Actions sur le document