Aller au contenu. | Aller à la navigation

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Dimitri FOURNY

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    André ANTOINE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Marie-Dominique SIMONET

     

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Véronique Salvi

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Josy ARENS

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Maxime PRÉVOT

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Pascal BAURAIN

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Benoit DREZE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    François DESQUESNES

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Isabelle MOINNET-JOIRET

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Véronique WAROUX

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Mathilde VANDORPE

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Isabelle STOMMEN

Vous êtes ici : Accueil Notre action au PW Questions écrites Les conséquences du transfert de la compétence logement vers la communauté germanophone sur la société NOSBAU

Les conséquences du transfert de la compétence logement vers la communauté germanophone sur la société NOSBAU

24 avril 2018 | Question écrite de I. STOMMEN à la Ministre DE BUE

Madame la Ministre,

 

La slsp NOSBAU a la particularité de traverser la frontière linguistique. Elle gère ainsi plus de 1700 logements situés dans 9 communes : 4 germanophones et 5 francophones (Welkenraedt, Aubel, Baelen, Plombières et Thimister-Clermont). Ce territoire bicommunautaire correspond à un vrai « bassin de vie ».

Lors d'une réunion à Eupen en mars dernier, vous-même et le Ministre germanophone ANTONIADIS avez affirmé ne pas souhaiter « complexifier le transfert de la compétence du logement par le maintien d'une slsp qui serait demain soumise à deux autorités de tutelle et deux législations différentes ».

Le 20 mars dernier, le Ministre ANTONIADIS a fait part sur la BRF de sa volonté que NOSBAU n'existe plus, et que cette société soit remplacée par une société de logements qui s'étendrait sur l'ensemble du territoire de la Communauté germanophone.

Cette volonté de scission de NOSBAU est loin de faire l'unanimité, aussi bien du côté de la Communauté germanophone, que dans les cinq communes francophones concernées.
J’estime pour ma part que la position avancée par le Ministre germanophone nie la réalité d'un même bassin de vie, ainsi que les bons résultats opérationnels de NOSBAU.

Il serait regrettable que le transfert de la compétence logement vers la Communauté germanophone ait pour conséquence la disparition de cette slsp, parce que la structure a de l’expérience et de bons résultats, qu’elle opère une gestion de qualité et s’étend sur un territoire cohérent.

Madame la Ministre peut-elle faire le point sur ce dossier, pour nous informer du sort qui sera réservé à cette slsp, et donc également à son personnel ? Confirmez-vous les propos tenus par le Ministre germanophone et l’annonce de scission de la slsp NOSBAU ?

Si les germanophones persévèrent et veulent une séparation effective de la société NOSBAU, quelles seront alors les conséquences pour les cinq communes francophones concernées ? Quels sont les scénarios possibles ?

Je vous remercie d’avance pour votre réponse

 

Actions sur le document