Aller au contenu. | Aller à la navigation

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Dimitri FOURNY

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    André ANTOINE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Marie-Dominique SIMONET

     

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Véronique Salvi

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Josy ARENS

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Maxime PRÉVOT

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Savine Moucheron

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Benoit DREZE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    François DESQUESNES

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Isabelle MOINNET-JOIRET

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Véronique WAROUX

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Mathilde VANDORPE

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Valentine BOURGEOIS

Vous êtes ici : Accueil Notre action au PW Questions écrites Les jeux interactifs à destination des enfants dans les milieux hospitaliers

Les jeux interactifs à destination des enfants dans les milieux hospitaliers

24 janvier 2019 | Question écrite de S. MOUCHERON à la Ministre GREOLI

Madame la Ministre,

 

Par voie de presse, nous apprenions le 30 décembre 2018 que l’Université de Hasselt avait élaboré un jeu intéractif à destination des enfants (4-7 ans) leur permettant d’éviter tout stress avant une opération chirurgicale.

D’une trentaine de minutes et se jouant sur tablette tactile, les premières observations recueilleies du jeu sont très positives. Une étude a ainsi été lancée sur près de 160 enfants.

La raison de l’étude vient de l’hôpital de Hasselt. En effet, ils ont constaté que, tout comme
la prise de calmants, jouer sur un jeu interactif pouvait permettre aux jeunes enfants subissant ces interventions de réduire leur angoisse. Précisons que l’anxiété post-opératoire est liée à la douleur post-opératoire. Ce faisant, la suppression de l’un permet d’agir sur l’autre.

Dès lors, Madame la Ministre peut-elle me préciser si une étude similaire a été lancée en Wallonie ? Des contacts ont-ils été entrepris avec l’ensemble des ministres belges de la Santé pour mettre en place une étude à grande échelle ?

Soutenez-vous ce type de projet de jeux interactifs en Wallonie ? Considérez-vous qu’il soit aussi efficace, ou mieux qu’une prise de calmants pour les enfants ? Envisagez-vous de développer à l’avenir ce type de projets à destination des jeunes enfants dans les milieux hospitaliers ?

Je vous remercie pour vos réponses.

 

Actions sur le document