Aller au contenu. | Aller à la navigation

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Dimitri FOURNY

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    André ANTOINE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Marie-Dominique SIMONET

     

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Véronique Salvi

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Josy ARENS

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Maxime PRÉVOT

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Pascal BAURAIN

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Benoit DREZE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    François DESQUESNES

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Isabelle MOINNET-JOIRET

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Véronique WAROUX

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Mathilde VANDORPE

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Isabelle STOMMEN

Vous êtes ici : Accueil Notre action au PW Questions écrites Les logements d’utilité publique dégradés

Les logements d’utilité publique dégradés

27 novembre 2017 | Question écrite de F. DESQUESNES à la Ministre DE BUE

 Monsieur le Ministre,


Suivant la Rapport sur les chiffres-clés du logement public en Wallonie, publiés par le CEHD en 2016, on relève 103.000 logements d’utilité publique gérés par les slsp en Wallonie.

Ce Rapport ne fait pas état du nombre de logements parmi ces 103.000 logements qui sont considérés comme inoccupés car dégradés par les locataires qui ont précédemment occupés le bien.

Madame la Ministre dispose-t-elle de pareils chiffres ? Combien de logements d’utilité publique en Wallonie sont-ils dans un état à ce point dégradés qu’ils sont actuellement inoccupés ?

Plus globalement, à l’échelle de la Wallonie, puis-je disposer du nombre de logements inoccupés dans chaque slsp, ainsi que du pourcentage de logements inoccupés dans chaque slsp pour motif de dégradation ?

Pouvez-vous me dire si des actions en justice ont déjà été menées contre ce type de locataires indélicats et responsables des dégâts causés à l’immeuble ? Si oui, dans quelle proportion ?

De quelle manière Madame la Ministre agit-elle pour maintenir en état locatif l'ensemble du parc, et pour éviter les actes de vandalisme et de dégradations causés par les locataires aux logements qu’ils occupent ?


Je vous remercie d’avance pour votre réponse

Actions sur le document