Aller au contenu. | Aller à la navigation

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Dimitri FOURNY

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    André ANTOINE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Marie-Dominique SIMONET

     

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Véronique Salvi

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Josy ARENS

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Maxime PRÉVOT

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Savine Moucheron

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Benoit DREZE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    François DESQUESNES

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Isabelle MOINNET-JOIRET

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Véronique WAROUX

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Mathilde VANDORPE

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Valentine BOURGEOIS

Vous êtes ici : Accueil Notre action au PW Questions écrites Les montants publics du projet "Your Nature" à Antoing

Les montants publics du projet "Your Nature" à Antoing

30 novembre 2018 | Question écrite de V. WAROUX au Ministre CRUCKE - Réponse disponible

Monsieur le Ministre,

 

A Antoing, la SA Péronnes Invest a entamé la construction des logements et bâtiments récréatifs du resort Your Nature. Nous avons déjà dit combien ce projet n’avait d’écologique que le nom.

Comment justifier le choix du béton pour les voiries alors que ce n’était pas prévu dans un domaine qui veut jouer la carte du développement durable ? Les développeurs annoncent aussi avoir réduit la largeur de la voirie pour épargner un maximum d’arbres, alors que les abattages se multiplient.

Pire encore : les entrepreneurs ont pris la liberté d’apporter plusieurs changements au chantier, comme le remplacement des câbles d’énergie, l’abandon du réseau d’eaux usées en pentes continues et la modification des techniques d’isolation, de fourniture d’énergie. Et enfin, ils minimisent les subsides accordés par la Région wallonne.

Monsieur le Ministre, pouvez-vous rappeler les montants publics investis dans ce projet, européens et régionaux ? D’après les annonces variables des développeurs, le chantier aurait déjà absorbé 13,1 millions € publics, le confirmez-vous? Avez-vous un regard sur ce chantier ? L’évolution permanente du projet anticipant l’adaptation des permis ne vous inquiète-t-elle pas ? Un organe wallon suit-il de près les aléas du projet qui est basé sur un mode d’acquisition des logements pour le moins particulier ?

Je fais confiance à votre vigilance pour intervenir auprès de ses dirigeants.

Merci pour votre attention, et votre implication dans ce dossier.

 

Réponse du Ministre C. DI ANTONIO le 20/12/2018

À propos du suivi de ce dossier aux niveaux urbanistique et environnemental, je renvoie l’honorable membre à la réponse apportée à sa question orale lors de la séance du 17 septembre 2018 (session 2018-2019) intitulée « les travaux d’aménagement du projet « Your Nature » à Antoing ».

Pour sa complète information, un permis d’urbanisme est actuellement en cours d’instruction au sein des services du fonctionnaire délégué. Cette demande de permis vise divers actes et travaux en plusieurs phases, notamment des voiries, des équipements, des hébergements, ainsi que des bâtiments collectifs et des bâtiments complémentaires. Cette nouvelle demande de permis n’implique pas la renonciation aux précédents permis délivrés en 2013, 2015 et 2016, qui restent toujours valables.
En tant que potentielle autorité de recours, je ne peux m’immiscer dans l’instruction de cette demande en première instance.

A propos du soutien financier apporté dans le cadre de ce projet, celui-ci relève de la stimulation des investissements dans les entreprises, ainsi que du renforcement de l’attractivité urbaine pour les citoyens, les visiteurs et les entreprises, des dossiers relevant respectivement de la tutelle du Ministre de l’Economie et du Ministre du Tourisme. A ce titre, je l’invite à adresser sa question à mes collègues, les Ministres Pierre-Yves Jeholet et René Collin.

 

 

Actions sur le document