Aller au contenu. | Aller à la navigation

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Dimitri FOURNY

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    André ANTOINE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Marie-Dominique SIMONET

     

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Véronique Salvi

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Josy ARENS

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Maxime PRÉVOT

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Pascal BAURAIN

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Benoit DREZE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    François DESQUESNES

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Isabelle MOINNET-JOIRET

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Véronique WAROUX

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Mathilde VANDORPE

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Isabelle STOMMEN

Vous êtes ici : Accueil Notre action au PW Questions écrites Les problèmes potentiels de manque d’eau liés au délestage électrique

Les problèmes potentiels de manque d’eau liés au délestage électrique

14 décembre 2018 | Question écrite de I. MOINNET au Ministre DI ANTONIO - Réponse disponible

 
Monsieur le Ministre,

 

Dans un article de presse du 14 novembre 2018, on apprenait que la Société wallonne des eaux (SWDE) planchait sur les problèmes de manque d’eau que le délestage électrique pourrait engendrer pendant l’hiver, étant donné que les infrastructures de captage et de pompage dépendent de l’électricité.

Monsieur le Ministre,

- Pouvez-vous faire le point sur cette situation ?
- Quelles sont les mesures envisagées par la SWDE en cas de délestage durant cet hiver ?
- Des contacts ont-ils été pris avec le pouvoir fédéral pour assurer la bonne distribution d’eau ?

Je remercie d’avance, Monsieur le Ministre, pour ses réponses.

 

Réponse du Ministre C. DI ANTONIO le 10/01/2019

La Société wallonne des eaux (SWDE) se prépare à un éventuel délestage électrique. Si les grands centres de production ne seront pas impactés par cette mesure, il n’en est pas de même pour des plus petites zones de distribution, où le pompage et l’acheminement de l’eau nécessitent des pompes hydrauliques fonctionnant à l’électricité.

Le délestage électrique, s’il doit avoir lieu, se déroulerait a priori entre 17 et 21 heures, lors des pics de consommation en hiver. À partir de 22 heures commence la tranche horaire de moindre consommation d’eau. Il est prévu de 2 à 4 heures pour que l’électricité soit totalement rétablie. Le Fédéral n’a pas considéré les compteurs de distributeurs d’eau comme prioritaires à réenclencher. De son côté, la SWDE a besoin de 2 heures au minimum pour que la distribution d’eau soit de nouveau opérationnelle dans de bonnes conditions, les arrêts nécessitant une purge des conduites pour éviter les eaux brunes. En Wallonie, une bonne partie des réservoirs permettent une autonomie au moins jusqu’à 10 heures du matin.

En collaboration avec les gestionnaires de réseau de distribution de gaz et d’électricité, ainsi qu’avec le centre de crise de Wallonie, la SWDE a créé une base de données permettant d’identifier le nombre de raccordements impactés par chaque compteur électrique présent sur son réseau ; les zones délestées ne correspondant pas géographiquement aux zones de distribution d’eau. Pour chaque zone de délestage, la SWDE dispose de l’inventaire des rues où un risque de manque d’eau existe, ainsi que des clients sensibles se trouvant dans cette zone. De plus, la SWDE a prévu un stock de bouteilles en cas de pénurie d’eau dans les centres d’exploitation concernés, ainsi que des camions mobilisables immédiatement pour le transport d’eau.

Dès l’annonce d’un possible délestage à J-7, la SWDE déclenche sa procédure de crise. Celle-ci aura pour mission :
- d’informer les citoyens concernés. La SWDE publiera la liste des rues potentiellement impactées ;
- d’interagir avec les Provinces et les communes concernées pour valider les listes de clients sensibles et un plan d’action pendant et après le délestage ;
- de mettre en œuvre toutes dispositions prévues pour permettre le remplissage maximum des réservoirs avant le délestage et durant celui-ci, faire l’appoint dans ceux qui présenteraient un risque (selon les priorités définies au point précédent).

Durant le délestage, la SWDE prévoit :
- interaction entre la cellule de crise de la SWDE et la ou les cellules de crise provinciales ;
- distribution de bouteilles d’eau pour les raccordements en prise directe sur les adductions selon les modalités concertées avec les Provinces et les communes ;
- suivi en temps réel des niveaux des châteaux d’eau et réalimentation selon les priorités fixées ;
- déploiement optimum des effectifs de terrain de la SWDE pour effectuer toutes les manœuvres inhérentes à la relance de la distribution d’eau sur le réseau lorsque celle-ci a été interrompue.

 

Actions sur le document