Aller au contenu. | Aller à la navigation

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Dimitri FOURNY

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    André ANTOINE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Marie-Dominique SIMONET

     

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Véronique Salvi

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Josy ARENS

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Maxime PRÉVOT

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Pascal BAURAIN

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Benoit DREZE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    François DESQUESNES

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Isabelle MOINNET-JOIRET

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Véronique WAROUX

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Mathilde VANDORPE

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Isabelle STOMMEN

Vous êtes ici : Accueil Notre action au PW Questions écrites Le ramassage des sacs PMC par l’intercommunale AIVE en 2020

Le ramassage des sacs PMC par l’intercommunale AIVE en 2020

13 juillet 2018| Question écrite de D. FOURNY au Ministre DI ANTONIO - Réponse disponible

 
Monsieur le Ministre,


La récolte des PMC dans les 55 communes de l’intercommunale AIVE (communes Luxembourgeoises et Liégeoises) s’effectue via le parc à conteneurs. Actuellement une expérience pilote est menée dans 3 communes à Virton, Bastogne et Lierneux pour tester le ramassage des PMC dans les sacs bleus et ce jusqu’au 31 décembre 2019.

On peut supposer qu’en janvier 2020, l’ensemble de l’intercommunale AIVE utiliseront ce système de ramassage.

Le président du secteur ne dément pas l’information et s’appuie sur l’aspect positif de l’expérience où l’on passerait de 10kg par an et par habitant de déchets PMC à 15.7kg, ainsi que l’aspect plus confortable pour les habitants de ne plus devoir les déposer au parc à conteneurs.

Monsieur le ministre,
Quel sera l’impact en termes d’emploi pour les employés des parcs à conteneur ?
L’échantillon est-il vraiment représentatif pour cette expérience ?
Va-t-on vers une généralisation ?
D’autres expériences sont-elles envisagées pour d’autres déchets ?
Sous ce prétexte d’être plus confortable pour les habitants, ne pensez-vous pas que nous amorçons un retour en arrière de plus de trente ans et que nous mettrons en péril l’existence des parcs à conteneurs ?
Quel sera aussi l’impact en termes de coûts pour les citoyens, sachant qu’en zone rurale les distances sont plus longues et donc peut-être plus de coûts au niveau du ramassage ?
Quels sont les gains espérés réellement en termes d’impacts environnementaux et de recyclage ?
Quelle est la réelle plus-value que de procéder à ce remplacement ?

D’avance, je vous remercie de vos réponses.

 

Réponse du Ministre C. DI ANTONIO le 08/08/2018

Aujourd’hui, à l’AIVE, des projets de collecte PMC en porte-à-porte sont en cours. Ces projets de collecte (effectués dans trois communes de l’AIVE : Arlon, Bastogne et Lierneux) ont montré une plus forte adhésion des habitants, les quantités collectées de PMC passant de 10 kg par habitant par an, dans les parcs à conteneurs, à plus de 15 kg par habitant par an, avec la collecte en porte-à-porte. Pour les trois communes en test, la qualité des sacs est exemplaire (le résidu est très faible).

Une partie du temps de travail du personnel des parcs à conteneurs est consacrée à la collecte des PMC. Le passage à la collecte en porte-à-porte aura effectivement une conséquence, selon l’AIVE, sur une partie du personnel des parcs. Actuellement, aucune décision sur un passage définitif ou une généralisation de la collecte en porte-à-porte n’a été décidée.

Sur les parcs à conteneurs de l’AIVE, les citoyens sont amenés à faire un surtri. Les différentes fractions doivent être séparées dans différents conteneurs (jusqu’aux bouchons). Ceci rend le tri complexe et nécessite beaucoup d’espace. Avec une collecte en porte-à-porte, le tri se fait également, mais dans des installations de tri spécialisées et de très hautes performances. Le passage à la collecte en porte-à-porte simplifiera donc la collecte pour le citoyen. D’autre part, à terme, le sac PMC devrait s’ouvrir à d’autres plastiques ce qui rendra le tri en parcs à conteneurs extrêmement complexe. Il sera alors préférable de laisser le tri aux installations spécialisées.

Actuellement, l’AIVE et Fost Plus continuent d’étudier l’impact financier du passage à la collecte en porte-à-porte. Au vu de la situation de faible densité de population, l’AIVE s’attend à avoir des coûts plus importants que pour d’autres intercommunales.

Actions sur le document