Aller au contenu. | Aller à la navigation

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Dimitri FOURNY

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    André ANTOINE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Marie-Dominique SIMONET

     

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Véronique Salvi

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Josy ARENS

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Maxime PRÉVOT

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Pascal BAURAIN

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Benoit DREZE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    François DESQUESNES

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Isabelle MOINNET-JOIRET

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Véronique WAROUX

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Mathilde VANDORPE

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Isabelle STOMMEN

Vous êtes ici : Accueil Notre action au PW Questions orales L’accueil des gens du voyage

L’accueil des gens du voyage

05 juin 2018 | Question orale de V. SALVI à la Ministre GREOLI - Réponse disponible

Madame la Ministre,

 

Le Président du Comité national des gens du voyage réclame, par presse interposée, une solution concernant la situation des aires d’accueil pour les gens du voyage. Il menace même de bloquer les grands axes routiers par des manifestations, à grand renfort de caravanes, si une solution n’était pas trouvée d’ici la fin de l’année…

Pour l’heure, 11 communes wallonnes (Bastogne, Ath, Hotton, Ottignies-LLN, Wasseiges, Verviers, Sambreville, Amay, Charleroi, Namur et Mons) disposent déjà d’une aire de ce type. Mais pour le Président du Comité national des gens du voyage, c’est insuffisant pour pouvoir accueillir les quelques 7000 personnes qui font halte en Wallonie plusieurs semaines par an. Confirmez-vous le constat ici posé ?

Les aires d’accueil doivent aussi permettre d’éviter le camping « sauvage » ou l’installation illégale sur des terrains privés ou publics non adaptés, que l’on constate encore trop souvent.

A ce jour, seule la commune de Bastogne aurait déposé une demande d’aménagement à votre Administration.

Un avant-projet de décret du Ministre PREVOT était passé en 1ère lecture au Gouvernement wallon en juin 2017. Celui-ci visait une coordination des Provinces pour une mise à disposition de l'équivalent de 4 terrains par province, un permanent et 3 autres pouvant s'articuler sur plusieurs terrains temporaires pourvu qu'ils permettent cumulativement une offre d'accueil de trois terrains.

Depuis lors, la majorité a changé et le projet de décret est toujours en cours d’analyse au niveau du Gouvernement wallon.

Madame la Ministre, je ne doute évidemment pas de votre implication dans ce dossier, et du travail que vous fournissez actuellement pour pouvoir aboutir à un texte bien ficelé dans les prochaines semaines. Confirmez-vous votre volonté d’accroître l’offre d’accueil des Gens du voyage en Wallonie ? Dans une précédente intervention, vous vous disiez même prête à prendre des mesures coercitives afin de créer de telles aires d’accueil, puisque les mesures incitatives manquent d’efficacités. Qu’en est-il ?

Je souhaiterais vous entendre sur ce dossier, afin d’obtenir des précisions quant aux échéances à venir. Quelles conclusions avez-vous pu tirer des avis obtenus récemment de l’UVCW, de l’APW, d’Unia et des associations de personnes d’origine étrangère ? Quelle place a été laissée à la concertation dans ce dossier ? Quelles sont les grandes lignes retenues, qui feront de ce décret, je vous cite, « une proposition mesurée, constructive et qui permette un accueil de qualité avec une vision d’insertion » ?

Je vous remercie d’avance pour votre réponse

 

Réponses et répliques voir lien ci-dessous : 

nautilus.parlement-wallon.be/Archives/2017_2018/CRAC/crac159.pdf

 

 

 

Actions sur le document