Aller au contenu. | Aller à la navigation

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Dimitri FOURNY

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    André ANTOINE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Marie-Dominique SIMONET

     

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Véronique Salvi

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Josy ARENS

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Maxime PRÉVOT

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Pascal BAURAIN

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Benoit DREZE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    François DESQUESNES

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Isabelle MOINNET-JOIRET

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Véronique WAROUX

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Mathilde VANDORPE

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Isabelle STOMMEN

Vous êtes ici : Accueil Notre action au PW Questions orales L’aide aux producteurs fruitiers

L’aide aux producteurs fruitiers

02 mai 2017 | Question orale de I. MOINNET au Ministre COLLIN - Réponse disponible

Monsieur le Ministre,


En juin dernier, Vladimir Poutine signait un décret prolongeant pour une année supplémentaire l’embargo sur les produits alimentaires en provenance des pays occidentaux, en réponse aux sanctions économiques décrétées contre Moscou à la suite de la crise ukrainienne. Nous l’avons évoqué à plusieurs reprises au sein de cette commission depuis 2014, l’embargo russe touche particulièrement nos producteurs de fruits, singulièrement les producteurs de pommes et de poires dont les exportations se sont effondrées.
Cette année s’ajoute à cet embargo un hiver qui tarde à nous quitter, faisant déborder les gels nocturnes sur le mois d’avril. Nos arboriculteurs sont très inquiets pour leurs productions fruitières car le gel que nous avons eu à la mi-avril ne permet pas d’espérer une bonne récolte cette année.

Monsieur le Ministre :


- Pourriez-vous faire le point sur les aides apportées à nos productions fruitières ?
- Les nouveaux débouchés que vous avez déjà évoqués permettent-ils de compenser l’impact de l’embargo russe ?
- Suite aux dégâts occasionnés aux cultures le mois dernier, une intervention du Fonds des calamités est-elle envisagée ?
- Si cela ne pouvait être le cas, d’autres aides pourraient-elles être activées pour nos producteurs ?

Je vous remercie d’avance pour vos réponses,

 

Réponses et répliques voir lien ci-dessous : 

 

nautilus.parlement-wallon.be/Archives/2016_2017/CRAC/crac165.pdf

Actions sur le document