Aller au contenu. | Aller à la navigation

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Dimitri FOURNY

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    André ANTOINE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Marie-Dominique SIMONET

     

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Véronique Salvi

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Josy ARENS

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Maxime PRÉVOT

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Pascal BAURAIN

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Benoit DREZE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    François DESQUESNES

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Isabelle MOINNET-JOIRET

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Véronique WAROUX

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Mathilde VANDORPE

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Isabelle STOMMEN

Vous êtes ici : Accueil Notre action au PW Questions orales L’aménagement de passages pour piétons de nouvelle génération sur les voiries régionales

L’aménagement de passages pour piétons de nouvelle génération sur les voiries régionales

11 octobre 2017 | Question orale de I. MOINNET au Ministre DI ANTONIO - Réponse disponible

Monsieur le Ministre,


L’aménagement de passages pour piétons constitue toujours un exercice difficile qui doit veiller à garantir une traversée de voirie la plus sécurisée possible.


Une nouvelle technique a vu le jour en Inde et a été transposée avec succès en Islande afin d’attirer l’attention des automobilistes et s’assurer qu’ils réduisent leur vitesse à l’approche d’un passage pour piétons.
L’idée consiste à peindre la route de manière à donner un effet 3D aux bandes rectangulaires placées au sol. Il en résulte une impression de masse qui conduit l’automobiliste à réduire sa vitesse.
Monsieur le Ministre :
- Le Service public de Wallonie a-t-il connaissance de cette nouvelle technique ? Peut-on déjà en estimer son coût ?
- Une expérience pilote afin de tester cette technique pourrait-elle être menée sur l’une de nos voiries régionales ?
- Si celle-ci s’avère concluante une extension progressive à l’ensemble de la Wallonie pourrait-elle être envisagée ?

Je remercie d’avance, Monsieur le Ministre, pour ses réponses.

 

Réponse du Ministre C. DI ANTONIO 

 

Madame la Députée, le principe du marquage d'un passage piéton à effet 3D remonte à plus loin dans le temps que les expériences indienne ou islandaise.

Généralement sous forme de street art, on peut retrouver des exemples antérieurs en Chine ou en Slovaquie par exemple.

Les spécialistes en la matière sont assez réservés sur ce type de marquage pour deux raisons :
– la durabilité de ce type de marquage est loin d'être garantie ;
– l'effet d'une signalisation singulière est souvent temporaire. Après quelques semaines, voire quelques mois, l'élément rentre dans le paysage urbain et perd de son effet de surprise.

Je me rallie à cet avis.

Pour améliorer la sécurité des traversées piétonnes, l'application des règles de bonnes pratiques d'aménagements routiers apparaît être une mesure plus efficace. L'administration a édité un guide des différents
types de traversées piétonnes reprenant leurs conditions d'implantation et les conseils d'aménagement appropriés.

Par ailleurs, l'administration a établi une base de données reprenant l'ensemble des passages piétons sur les routes régionales sous forme de fiche individuelle. C'est un fait unique en Europe, nous sommes la seule
région qui dispose d'une telle base de données complète, ce qui permet d'agir en connaissance de cause et de
façon méthodique pour améliorer la sécurité routière.

Ma volonté est de traiter en priorité l'ensemble des passages piétons sur les routes et boulevards à 2x2 bandes qui ne sont pas régulés par des feux de signalisation et où, forcément, les vitesses pratiquées ne sont pas propices à des traversées sécurisantes. Le travail est en cours avec cette priorité sur le 2x2 bandes sur routes et boulevards.


Réplique de la Députée I. MOINNET

 

Je remercie M. le Ministre pour sa réponse.

Je trouvais justement qu'il s'agissait d'une innovation intéressante pour mettre en évidence des passages pour
piétons particulièrement dangereux et je sais que la Commune de Schaerbeek teste depuis plusieurs jours
ces passages pour piétons en trompe-l'œil et c'est vrai qu'il n'existe, à ce stade, aucune étude qui atteste de
l'efficacité de ce type de dispositif et j'entends bien que vous me dites que la durabilité n'est pas garantie.

Je pense qu'elle mériterait de faire l'objet d'une étude, en complément des dispositifs de sécurité existants.

J'ai pris connaissance également d'un autre type de passage pour piétons en Flandre. Ceux-ci sont, par exemple, colorés aux couleurs de l'arc-en-ciel devant les écoles primaires ; ce qui incite les automobilistes à ralentir devant les écoles. C'est aussi une autre manière de contrôler la vitesse aux carrefours dangereux.
 

Actions sur le document