Aller au contenu. | Aller à la navigation

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Dimitri FOURNY

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    André ANTOINE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Marie-Dominique SIMONET

     

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Véronique Salvi

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Josy ARENS

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Maxime PRÉVOT

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Pascal BAURAIN

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Benoit DREZE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    François DESQUESNES

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Isabelle MOINNET-JOIRET

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Véronique WAROUX

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Mathilde VANDORPE

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Isabelle STOMMEN

Vous êtes ici : Accueil Notre action au PW Questions orales L’analyse des statistiques de sanctions publiées par le FOREm

L’analyse des statistiques de sanctions publiées par le FOREm

26 septembre 2017│Question orale de B.DREZE au Ministre JEHOLET - Réponse disponible

Monsieur le Ministre,

Le FOREm a publié les statistiques relatives au contrôle des demandeurs d’emploi et aux sanctions auxquelles il a donné lieu au cours du premier semestre de cette année. A première vue, les chiffres semblent attester que l’Office prend au sérieux cette mission et l’assume correctement. Certains commentateurs n’ont pas manqué d’y voir « la réponse du berger à la bergère », en regard des doutes que vous aviez émis publiquement à cet égard. Les statistiques portent pourtant sur une période antérieure à votre entrée en fonction.
Il nous semble que le sujet doit être abordé ici avec nuance et sérénité, sans verser dans la polémique.
En parti responsable, nous convenons que les personnes allocataires ou en attente d’allocations doivent encourir des sanctions si elles négligent manifestement leurs obligations. Mais cela implique que tout soit mis en œuvre pour leur garantir un accompagnement digne de ce nom, des offres d’emploi, des possibilités de formation adaptée en suffisance… Il nous semble que cet aspect des choses devrait être pris en compte dans la communication du FOREm. C’est dans cet état d’esprit que vous questionnons aujourd’hui.
- Ces statistiques ont-elles dissipé les soupçons de laxisme, de « culture de l’excuse », dont vous aviez fait part ?
- Avez-vous adressé à l’Office des consignes en vue d’intensifier les contrôles, de sanctionner plus sévèrement les manquements, notamment les absences non justifiées aux convocations ?
- Les activités d’accompagnement et de contrôle devraient-elles être, selon vous, davantage décloisonnées, voire fondues en un même service ?
- Serait-il envisageable que les communiqués relatifs aux sanctions devraient également livrer des informations chiffrées quant aux autres missions essentielles : nombre de personnes accompagnées, d’offres d’emploi transmises, heures de formation, remises à l’emploi ?...

Je vous remercie pour vos réponses

 

Réponses et répliques voir lien ci-dessous : 

 

nautilus.parlement-wallon.be/Archives/2017_2018/CRAC/crac5.pdf

 

Actions sur le document