Aller au contenu. | Aller à la navigation

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Dimitri FOURNY

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    André ANTOINE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Marie-Dominique SIMONET

     

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Véronique Salvi

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Josy ARENS

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Maxime PRÉVOT

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Pascal BAURAIN

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Benoit DREZE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    François DESQUESNES

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Isabelle MOINNET-JOIRET

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Véronique WAROUX

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Mathilde VANDORPE

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Isabelle STOMMEN

Vous êtes ici : Accueil Notre action au PW Questions orales L’appellation transfrontalière « l’Ardenne »

L’appellation transfrontalière « l’Ardenne »

27 novembre 2017 | Question orale de J. ARENS au Ministre COLLIN - Réponse disponible

Monsieur le Ministre,


Les professionnels du tourisme des provinces de Liège, Namur et Luxembourg ainsi que des Ardennes françaises ont présenté fin du mois d’octobre une nouvelle appellation à destination du public international : L’Ardenne.

Cette marque transfrontalière dépasse l’Ardenne au sens géologique du terme et s’étend aux alentours. Le but est permettre aux régions participantes de profiter de la notoriété de l’appellation « Ardenne » auprès du grand public, notamment au nord du pays, afin de développer les activités touristiques.

Monsieur le Ministre :


- Pouvez-vous nous indiquer si la Wallonie est partenaire de ce projet ?
- Dans l’affirmative quelle est la nature du partenariat (financier, expertise,…) ?
- Quelle est la plus-value de ce projet pour le tourisme dans notre région ?
- Ce projet a reçu deux subsides européens, en 2016, permettant d’offrir un accompagnement aux professionnels du tourisme. Pouvez-vous indiquer si la Wallonie a cofinancée cet accompagnement ? Dans l’affirmative, pour quel montant ?
- Ce projet transnational bénéficie-t-il du soutien de la Grande Région ?
- D’autres « ambassadeurs » sont recherchés. La Wallonie participe-t-elle à cette action ?
- Une première rencontre était prévue le 21 novembre à Libramont. Pouvez-vous nous indiquer les conclusions de celle-ci ?

D’avance je vous remercie pour vos réponses,

 

Réponse du Ministre R. COLLIN 

 

Monsieur le Député, la Wallonie est effectivement partenaire financier de cette démarche. Elle cofinance deux dossiers européens : le portefeuille de projets « Ardenne Attractivity » qui est un programme Interreg V A France-WallonieVlaanderen (FWVI) et le projet « Agreta » qui est un programme Interreg V A de la Grande Région.

La juxtaposition de deux projets permet finalement à l'ensemble du territoire wallon d'être concerné. Le
portefeuille Ardenne Attractivity couvre les territoires éligibles dans cet espace France-Wallonie-Vlaanderen à
savoir les provinces de Namur et de Luxembourg et les Ardennes françaises.

Il comprend 4 projets distincts visant l'écotourisme, le marketing, un réseau d'ambassadeurs Ardenne et le projet « Ardenne Attractivity » proprement dit, pour un budget total de 2.487.767,98 euros, dont 1.368.271,98
euros de financement européen FEDER et 428.015 euros de cofinancement par la Wallonie.

Le projet Agreta, Ardenne Grande Région, EcoTourisme et Attractivité, permet, cette fois dans le cadre Grande Région, d'associer les partenaires des autres territoires ardennais non couverts par l'espace FranceWallonie-Vlaanderen, à savoir Province de Liège et Grand-Duché de Luxembourg. C'est un projet d'une ampleur globale équivalente à celle du portefeuille Ardenne Attractivity, avec un budget de 2.444.147,86 euros, dont 1.466.488,72 euros de financement européen FEDER, soit un taux de 60 % en Grande Région et 540.311,66 euros de cofinancement public par la Wallonie, via la DO34.

Au total, pour ces deux projets « Marque touristique Ardenne », la Wallonie apporte donc un cofinancement de près de 970 000 euros.

La plus-value de cette démarche transfrontalière Ardenne, portée depuis 2014 par le Groupement européen d'intérêt économique « Ardenne » et que la Wallonie subventionne annuellement dans son fonctionnement à hauteur de 15.000 euros, est de valoriser mieux la destination Ardenne, comme territoire transfrontalier cohérent, en évitant l'émiettement des actions de promotion ici et là et la concurrence stérile, et aussi en structurant l'action de tous les acteurs touristiques qu'ils soient publics, opérateurs privés ou citoyens afin d'améliorer la qualité des prestations et d'augmenter l'attractivité de la région.

Un dernier mot concernant la Grande Région, l'adhésion du Département des Ardennes françaises à la Grande Région, fortement soutenue par la Wallonie, qui sera effective dès le 1er janvier 2018, viendra renforcer le pilier Ardenne, désormais entièrement présent, avec la continuité de l'Eifel allemand, dans ce grand espace
transfrontalier, et donnera à l'avenir davantage de force et de cohérence à nos actions de promotion de la
destination Ardenne.

Pour ce qui est de la première rencontre du 21 novembre à Libramont qui a réuni environ 350 personnes, ce qui constitue déjà un beau succès de participation et une information éloquente, il est trop tôt pour en tirer d'autres conclusions. Nous y reviendrons par la suite, après que les opérateurs en aient fait l'analyse, mais j'ai pu mesurer une très large satisfaction de la part de toutes les personnes présentes.


Réplique du Député J. ARENS

 

Je remercie Monsieur le Ministre pour ses différentes réponses. C'est un très beau projet, mais je pense avoir mal entendu, Monsieur le Ministre, vous avez dit, je crois presque dans l'ensemble du territoire wallon et j'espère que c'est l'ensemble du territoire wallon qui est concerné par cette opération.

 

Réponse du Ministre R. COLLIN

 

J'ai commis une erreur si je vous ai dit cela parce qu'en fait c'est évidemment le territoire, ce sont les provinces qui sont concernées par l'Ardenne qui sont éligibles dans ces projets. Il s'agit donc des provinces de Luxembourg, de Liège et de Namur au sens de l'Ardenne transfrontalière et je vous précise par exemple qu'en ce qui concerne la France, c'est le seul département des Ardennes françaises et en ce qui concerne le Grand Duché de Luxembourg, c'est la région de l'ORTAL à savoir l'Office régional du tourisme des Ardennes luxembourgeoises qui est est concernée. On parle bien ici de l'Ardenne transfrontalière.

 

Réplique du Député J. ARENS

 

Je vous remercie pour ces précisions, mais je m'attendais à ce que ce soit étendu à l'ensemble du territoire wallon.

 

Réponse du Ministre R. COLLIN

 

Si le président m'y autorise, ces politiques sont menées pour que cela profite bien entendu à l'Ardenne au sens du territoire, mais on sait que c'est une politique qui profite à l'ensemble du territoire wallon. Vous avez d'ailleurs régulièrement observé que dans certains endroits qui géographiquement ne sont pas localisés dans l'Ardenne au sens strict, on évoque l'Ardenne comme moteur
d'attractivité également pour ces territoires.

 

Réplique du Député J. ARENS

 

Merci Monsieur le Ministre, je vois que vous restez un bon Ardennais.
 

Actions sur le document