Aller au contenu. | Aller à la navigation

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Dimitri FOURNY

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    André ANTOINE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Marie-Dominique SIMONET

     

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Véronique Salvi

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Josy ARENS

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Maxime PRÉVOT

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Pascal BAURAIN

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Benoit DREZE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    François DESQUESNES

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Isabelle MOINNET-JOIRET

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Véronique WAROUX

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Mathilde VANDORPE

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Isabelle STOMMEN

Vous êtes ici : Accueil Notre action au PW Questions orales L’avancement opérationnel du plan d’équipement numérique

L’avancement opérationnel du plan d’équipement numérique

12 décembre 2017 | Question orale de M.-D. SIMONET au Ministre JEHOLET - Réponse disponible

 
Monsieur le Ministre,


Je vous interrogeais le 10 octobre dernier sur les orientations que vous comptiez donner au plan d’équipement numérique des établissements scolaires. Vous m’informiez notamment que l’installation des infrastructures pour permettre le déploiement du haut débit dans les écoles était en cours. Vous évoquiez également une enquête menée par l’Agence du Numérique dans les écoles wallonnes et qui porte sur les infrastructures, les ressources et les usages du numérique. L’objectif de l’étude était d’établir un inventaire des équipements et une évaluation de la connexion internet de l’ensemble des établissements scolaires. Celle-ci devait être publiée vers la fin de cette année.


Vous annonciez enfin qu’un projet pilote « connectivité wifi des écoles » a débuté au sein de 200 écoles. 12 installations avaient été réalisées lorsque nous en avions discuté, le 10 octobre, et une vingtaine d’installations devraient être opérationnelles à la fin de l’année.


Monsieur le Ministre, l’enquête que vous évoquiez a-t-elle été publiée ? Le cas échéant, quels en sont les résultats ? Quel pourcentage d’écoles doit encore être connecté au haut débit ? Combien d’écoles cela représente-t-il et quel en est le coût budgétaire ?


Outre un débit de connexion à internet performant, la DPR prévoit également un dispositif de projection numérique pour chaque classe. Il s’agit d’une attente relativement forte des écoles. Quel est l’état d’avancement de ce projet ?


Parallèlement, le Fonds européen pour les investissements stratégiques (Plan Juncker) prévoit de financer les infrastructures stratégiques, dont les réseaux numériques, ainsi que l’éducation. Serait-il dès lors possible de bénéficier du Fonds pour financer, ne fût-ce que partiellement, les équipements numériques dans nos écoles ? Quelles en seraient les modalités ?

Je vous remercie d’avance.

 

Réponse du Ministre JEHOLET 

 

Madame la Députée, pour ce qui est du projet pilote de connectivité wifi des écoles, 25 chantiers étaient terminés fin novembre – ce sont les dernières indications que l’on a – et 27 autres installations sont en commande aujourd’hui. Trente-neuf écoles de plus ont déjà fait l’objet d’une étude de site par le prestataire afin de préparer le devis définitif que nous attendons.

Vous voyez donc que fin décembre, nous serons bien au-delà des 20 écoles opérationnelles escomptées pour la fin de l’année.

Le processus est donc à présent bien engagé et va se poursuivre à un rythme régulier dans les prochains mois.

Concernant l’enquête menée par l’Agence du numérique, son analyse touche à sa fin et apportera, me dit-on, un éclairage fort utile à la situation des écoles de notre Région, relativement à la mise en œuvre du numérique. Sa publication effective ne pourra, cependant, avoir lieu qu’au début de l’année 2018.

Je propose que dès que j’aurai cette étude, je puisse la partager ou, en tout cas, vous informer des résultats. Je pense que c’est une étude importante qui est attendue.

Pour ce qui me concerne, vous me permettrez d’attendre d’avoir pris connaissance des conclusions et des recommandations de ce rapport pour en dégager les actions qu’il conviendra de mener pour remédier aux problèmes détectés.

Cela ne pourra évidemment se faire de manière heureuse qu’en concertation avec mes collègues ministres de l’Enseignement de la Fédération WallonieBruxelles et de la Communauté germanophone sur base des véritables besoins exprimés par les 1 753 chefs d’établissement et les 2 020 enseignants travaillant dans les écoles de Wallonie et ayant répondu à l’enquête.

Nous analyserons bien entendu les possibilités de financement offertes par le fonds Juncker, ainsi que toute autre action propre à améliorer le niveau et la qualité des usages numériques dans les écoles de la Région.

Le fonds Juncker est évidemment une opportunité. Il s’agira aussi peut-être de voir dans d’autres plans, notamment le Plan national d’investissement, puisque le digital est retenu dans les secteurs prioritaires. Par ailleurs, je réinsiste sur le fait que les négociations se poursuivent avec les différents opérateurs par rapport aux zones blanches. C’est quand même un élément important parce que l’on parle du matériel et de l’équipement dans les écoles, faut-il encore avoir la connectivité pour éviter une fracture numérique au niveau de certaines écoles. On travaille sur les différents plans.

Je propose que dès que l’étude sera connue, je vous la communique ; et pourquoi pas la présenter ici. Cela vaut peut-être la peine. On verra d’abord si les résultats sont vraiment stupéfiants – comme ils sont annoncés – ou pas. Je pense que cela vaut peut-être la peine d’avoir une présentation et un échange sur le sujet.


Réplique de la Députée M.-D. SIMONET

 

Je remercie M. le Ministre pour ces éléments de réponse.

La connectivité avance. L’enquête touche à sa fin et j’imagine que M. le Ministre est attentif, comme nous...
(Réaction de M. le Ministre Jeholet) ... impatient d’avoir les conclusions de cette enquête.
Je le remercie déjà de sa proposition de les partager, d’en débattre ou d’entendre les intéressés. En fonction de ces conclusions, cela peut valoir la peine.

Les montants à investir sont évidemment énormes.
Les conclusions de l’enquête cibleront sans doute les endroits où les besoins sont les plus prégnants. Le fonds
Juncker ou, comme vous le disiez, le Plan national d’investissement peuvent être des leviers complémentaires pour accélérer. Non pas que je n’ai pas confiance dans le processus que vous nous décrivez, mais il est forcément limité par le temps, par les budgets, par les ressources. Si l'on peut accélérer, ce serait idéal.

L’urgence du numérique le nécessite ; chaque école doit pouvoir en bénéficier. Il faut – comme vous l’avez dit, Monsieur le Ministre, une connexion, du matériel – il y a plusieurs types de matériel – mais également un
accompagnement pour encore un certain nombre d’enseignants pour qu’ils utilisent le tout intelligemment.
 

Actions sur le document