Aller au contenu. | Aller à la navigation

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Marie-Dominique SIMONET

     

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    André ANTOINE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Dimitri FOURNY

     

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Véronique Salvi

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Josy ARENS

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Maxime PRÉVOT

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Savine Moucheron

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Benoit DREZE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    François DESQUESNES

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Isabelle MOINNET-JOIRET

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Véronique WAROUX

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Mathilde VANDORPE

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Valentine BOURGEOIS

Vous êtes ici : Accueil Notre action au PW Questions orales L’évaluation du réseau routier soumis à la redevance kilométrique

L’évaluation du réseau routier soumis à la redevance kilométrique

28 janvier 2019 | Question orale de I. Moinnet au Ministre DI ANTONIO - Réponse disponible

Monsieur le Ministre,


Depuis l’instauration de la redevance kilométrique sur une partie de notre réseau routier régional, on a pu observer un phénomène de report d’une partie du trafic vers d’autres axes non soumis à la redevance.

Afin de lutter contre celui-ci, une évaluation régulière du trafic est réalisée afin de permettre d’éventuellement d’adapter le réseau soumis à la redevance ou d’adopter une autre mesure. C’est ainsi qu’en février 2017, le réseau soumis à la redevance avait été étendu de 33 km par votre prédécesseur.


Monsieur le Ministre :


- Pouvez-vous faire le point sur les évaluations du réseau soumis à la redevance kilométrique ?
- Est-il envisagé de l’étendre sur de nouveaux tronçons ?
- Pouvez-vous faire le point sur les concertations mises en place sur les tronçons pour lesquels une suspicion de report de trafic étaient évoquées ?
- Afin de lutter contre le phénomène de report de trafic sans étendre le réseau soumis à la redevance, quelles sont les autres mesures envisagées ?

Je remercie d’avance, Monsieur le Ministre, pour ses réponses.

 

Réponse du Ministre DI ANTONIO 

 

Madame la Députée, le suivi et la surveillance du trafic des camions sont constants depuis l'introduction de la redevance kilométrique à charge des camions. De manière globale, il n'y a pas eu de report du trafic poids lourds vers le réseau non soumis au péage.

Cependant, indépendamment du péage kilométrique, on observe une augmentation générale du trafic de camions sur l'ensemble de la Wallonie depuis le début de l'année 2017. C'est un signe de reprise économique, ce qui est bénéfique pour notre Région, mais cela a des conséquences sur les routes.

Le temps passant, il est de plus en plus improbable que l'on identifie encore un tronçon de route pour lequel un report de trafic serait avéré.

Les deux derniers gros dossiers sont, d'une part, la N527 entre Ath et Belœil et, d'autre part, la situation du côté de Sprimont, Theux, Pepinster, à l'est de Liège.

Pour la N527 entre Ath et Belœil, nous avons pu confirmer l'absence de report de trafic lié à l'instauration du péage kilométrique des camions. Sachez toutefois que des radars y sont planifiés afin de contrôler les vitesses pratiquées notamment par les camions.

Pour la zone entre Pepinster, Theux et Sprimont, la redevance kilométrique n'y a également pas eu d'effet significatif, mais le transit de camions sur l'axe entre Pepinster, Banneux et Sprimont y est important. La situation préexistait, mais elle est devenue inacceptable avec le temps et le développement économique actuel. Mes services sont actuellement occupés à mettre en œuvre un projet d'interdiction du trafic de transit de poids lourds comme cela a été annoncé il y a trois mois.

 

Réplique de la Députée MOINNET 

 

Je remercie M. le Ministre pour l'ensemble de ses réponses. 

Actions sur le document