Aller au contenu. | Aller à la navigation

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Dimitri FOURNY

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    André ANTOINE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Marie-Dominique SIMONET

     

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Véronique Salvi

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Josy ARENS

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Maxime PRÉVOT

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Pascal BAURAIN

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Benoit DREZE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    François DESQUESNES

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Isabelle MOINNET-JOIRET

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Véronique WAROUX

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Mathilde VANDORPE

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Isabelle STOMMEN

Vous êtes ici : Accueil Notre action au PW Questions orales L’impact de la privatisation des Aéroports de Paris sur les aéroports wallons

L’impact de la privatisation des Aéroports de Paris sur les aéroports wallons

— Mots-clés associés : , , ,

26 mars 2018 | Question orale de V. SALVI au Ministre CRUCKE - Réponse disponible

Monsieur le Ministre,


Il semble désormais acquis que le gouvernement français va procéder à la privatisation des Aéroports de Paris (AdP) afin de constituer un fonds technologique dans son plan d’action pour la croissance et la transformation des entreprises. Vous avez déjà pu indiquer à propos de cette privatisation que vous étiez serein sur la question et que ce changement d’actionnaire en France ne devrait pas avoir d’impact à Liège

Cependant, on apprend que de l’avis de la majorité des observateurs, il semble que l’acquéreur attendu pour AdP est le groupe Vinci, déjà actionnaire d’AdP, et qui deviendrait actionnaire majoritaire. Or le groupe Vinci est également cité comme un candidat potentiel à la reprise des parts du groupe Save dans l’actionnariat de l’aéroport de Charleroi. Si ce scénario devait se concrétiser, le groupe Vinci serait partenaire privé dans les deux aéroports wallons.


Monsieur le Ministre :


- Pouvez-vous faire le point sur le processus de cession des parts du groupe Save dans l’aéroport de Charleroi ? Confirmez-vous l’intérêt de Vinci ?
- Disposez-vous de plus d’informations sur la reprise d’AdP ? Confirmez-vous l’intérêt du groupe Vinci ?
- Si d’un côté, on peut considérer comme positif l’arrivée d’un partenaire industriel, et non pas financier, qui semble désireux de s’investir, on peut aussi s’interroger sur le risque que constitue pour la Région de se trouver face au même interlocuteur privé dans ses deux aéroports ? Ne pourrait-il pas profiter de cette mainmise pour mieux imposer ses vues ? Ne conviendrait-il pas de favoriser des actionnaires différents ?
- En décembre dernier, vous évoquiez une mutation du régime juridique et de l’actionnariat des aéroports wallons, des conclusions sont prévues pour la fin du second semestre 2018. Cette évolution potentielle de l’actionnariat privé sera-t-elle incluse dans les réflexions afin de permettre d’anticiper le scénario évoqué ?
- Enfin, il avait été évoqué, il y a quelques mois, un intérêt d’investisseurs wallons pour intégrer l’actionnariat des sociétés d’exploitations. Pouvez-vous nous indiquer si des contacts ont eu lieu ?

Je vous remercie,

 

Réponses et répliques voir lien ci-dessous : 

 

nautilus.parlement-wallon.be/Archives/2017_2018/CRAC/crac118.pdf

Actions sur le document