Aller au contenu. | Aller à la navigation

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Dimitri FOURNY

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    André ANTOINE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Marie-Dominique SIMONET

     

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Véronique Salvi

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Josy ARENS

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Maxime PRÉVOT

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Pascal BAURAIN

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Benoit DREZE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    François DESQUESNES

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Isabelle MOINNET-JOIRET

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Véronique WAROUX

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Mathilde VANDORPE

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Isabelle STOMMEN

Vous êtes ici : Accueil Notre action au PW Questions orales L’implantation d’Alibaba à Liège

L’implantation d’Alibaba à Liège

20 novembre 2018 | Question orale de M.-D. SIMONET au Ministre JEHOLET - Réponse disponible

 
Monsieur le Ministre,

 

Il semble que Bierset accueillera bel et bien le premier hub d'Alibaba en Europe. Liège a été désignée - aux côtés de Hong Kong, Dubaï, Kuala Lumpur et Moscou - comme nouvelle plaque tournante du réseau mondial de Cainiao, la filiale logistique d'Alibaba.

Un telle implantation représente un enjeu considérable pour l’aéroport, en termes d’activité, d’emplois et de terrain.

- Pouvez-vous confirmer l’information selon laquelle Alibaba aurait bien choisi Liège pour accueillir son nouveau centre de distribution ?
- Des négociations sont-elles toujours en cours ? Sur quoi portent-elles précisément ?
- Si l’information est exacte, l’aéroport de Liège devra-t-il réaliser des aménagements ? Le cas échéant, en quoi consisteront-ils ?
- Au niveau du calendrier, connait-on la date où les investissements du nouveau centre commenceront ? Quand le site doit-il être opérationnel ?
- Combien d’emplois sont-ils attendus et à quel horizon de temps ?

Je vous remercie d’avance.

 

Réponse du Ministre JEHOLET 

 

Madame la Députée, je vous remercie pour la question et l’intérêt pour les développements de l’aéroport de Liège et des projets de logistique en Région wallonne.

C’est vrai qu’un responsable d’Alibaba Europe a récemment confirmé le choix de Liège pour accueillir un de ses cinq hubs internationaux de l’entreprise avec, comme objectif stratégique, de satisfaire leur clientèle en 72 heures partout dans le monde, après une commande passée sur une de leurs plateformes d’achats.

Cette annonce avait déjà été faite par leur filiale logistique le 31 mai dernier, en Chine. Je ne peux que me réjouir de l’intérêt que porte un acteur aussi important de l’e-commerce pour la Wallonie. Je l’ai dit tout à l’heure, c’est une référence, un leader mondial dans un secteur de l’e-commerce, et que l’on aime l’ecommerce ou pas, je pense que les commerçants doivent aussi ne pas louper le train de l’e-commerce et c’est aussi une manière – j’ai lu beaucoup de choses – de consommer différente. Qu’on l’aime ou pas, sur le plan économique, elle a du sens.

L’attraction de cet investisseur dont l’expertise est reconnue mondialement est très bonne pour l’image de marque de la Wallonie. Avoir un investisseur comme Alibaba peut, en effet, générer de l’intérêt par rapport à notre Région.

Il va sans dire qu’un tel projet de centre logistique pourrait être structurant pour la Wallonie, les acteurs économiques déjà présents à l’aéroport et les soustraitants locaux, mais ils ne confirmeraient qu’idéalement, par ce biais, les mesures prises par le Gouvernement en termes d’aménagement du territoire, que nous avons validées, notamment et depuis un certain temps, concernant notamment le projet SOWALFINAL et de soutien aux politiques aéroportuaires ambitieuses entreprises depuis longtemps, et encore aujourd’hui, par mon collègue, M. le Ministre Crucke.

Permettez-moi également de souligner le travail effectué par les équipes wallonnes de la SOWAER, de Liege Airport et de l’AWEx. Je maintiens que l’AWEx a eu un certain nombre de contacts avec les différents opérateurs et avec les responsables d’Alibaba. J’ai d’ailleurs rencontré, de même que le Premier ministre, les responsables d’Alibaba. Il faut souligner – ce n’est pas toujours le cas – la bonne collaboration entre la Région wallonne et le Fédéral.

Au niveau de l’aéroport de Liège, il y a un intérêt particulier, mais aussi des décisions à prendre par rapport à l’investisseur. Vous savez comme moi que cela fait un peu discussion au sein du conseil d’administration et que le conseil d’administration de la semaine dernière, si j’ai bien été informé, est reporté à cette semaine.

À l’heure où les États-Unis jouent la carte du protectionnisme, je pense qu’il est important de se tourner vers d’autres partenaires et la Chine est un opérateur et une puissance économique intéressante, même si, comme je l’ai dit tout à l’heure, il faut une certaine vigilance. Il y a toujours une part de risques dans ces investissements, mais qu'aurait-on dit si l’on avait flirté avec Alibaba jusqu’au dernier moment et qu’Alibaba prenait la décision de s’installer aux PaysBas, par exemple, ou dans une autre région d’Europe ?

Je pense que cela serait aussi sujet à critiques et peut-être que les mêmes qui sont virulents dans la critique dans ce type d’investissements seraient peutêtre les mêmes qui critiquent de ne pas avoir accueilli et fait tout pour accueillir un investisseur comme Alibaba.

Ce projet, tout comme d’autres actuellement en cours, nous offre l’opportunité aussi de réaliser des objectifs de diversification dans l’activité économique. S’agissant du projet en tant que tel, je ne puis vous confirmer officiellement la teneur exacte du projet, puisque les différentes parties impliquées, à l’heure où je vous parle, poursuivent encore les dernières négociations opérationnelles et commerciales, mais c’est clair que l’impact de l’emploi, à l’heure où l’on parle de centaines d’emplois au départ, on parle voire de milliers d’emplois – en tout cas, plus que des centaines d’emplois – un millier voire au-delà d’emplois par la suite.

Un volet important, comme je vous l’ai dit à vous et à M. Drèze, c'est le volet « Formations ». La présence du FOREm autour de la table aura tout son sens.

En termes de calendrier, au détail des investissements, il y a des clauses de confidentialité.

J’espère, en tout cas, que l’on pourra, d’ici la fin de l’année, arriver à une conclusion ferme et définitive de cet investisseur à Liège.

 

Réplique de la Députée MD SIMONET 

 

Je remercie M. le Ministre pour sa réponse.

C’est vrai, comme vous le dites, on peut aimer ou ne pas aimer l’e-commerce, mais Alibaba viendra en Europe et l’Europe n’interdit pas l’e-commerce. Autant que ce soit en Wallonie.

Derrière le logisticien Cainiao, on me dit aussi que beaucoup d’autres opérateurs chinois – il y en avait déjà qui étaient présents, d’ailleurs.

Beaucoup d'autres opérateurs chinois, dans la foulée d'Alibaba, demanderont aussi d'avoir des contacts et sont également intéressants. Bien sûr, il faudra être vigilant – et je suis sûre que le Gouvernement le sera – quant à la qualité des emplois, quant à la qualité de vie des riverains – ce n'est pas votre compétence. Le Plan d'exposition au bruit est réévalué régulièrement quant à la formation – vous en avez parlé tout à l'heure à la suite d’une question de M. Drèze.

Je voudrais aussi souligner le rôle extrêmement important et en l'espèce très positif, des douanes qui représentent un facteur de différenciation par rapport à d'autres pays. Il faut évidemment le souligner.

Je note avec beaucoup d'intérêt que vous envisagez des décisions pour la fin de l'année, c'est-à-dire demain. On ne manquera de revenir sur ce dossier.

 

Actions sur le document