Aller au contenu. | Aller à la navigation

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Dimitri FOURNY

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    André ANTOINE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Marie-Dominique SIMONET

     

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Véronique Salvi

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Josy ARENS

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Maxime PRÉVOT

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Pascal BAURAIN

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Benoit DREZE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    François DESQUESNES

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Isabelle MOINNET-JOIRET

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Véronique WAROUX

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Mathilde VANDORPE

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Isabelle STOMMEN

Vous êtes ici : Accueil Notre action au PW Questions orales La cession des actifs liégeois d'ArcelorMittal

La cession des actifs liégeois d'ArcelorMittal

24 avril 2018 | Question orale de M.-D. SIMONET au Ministre JEHOLET - Réponse disponible

Monsieur le Ministre,


En réponse à la pression de l’Europe, ArcelorMittal (AM) a réalisé une liste des différents actifs qui pourraient être cédés suite au rachat d’Ilva.


Parmi les six entités qu’AM proposerait à la revente en Europe, seule l’entité liégeoise serait scindée, alors que celle-ci représente un ensemble complet et cohérent.


Pourtant, un accord existe toujours entre la Région wallonne, AM et les organisations de travailleurs. Cet accord prévoit que l’ensemble soit maintenu au moins jusque mai 2019.


Si une cession devait malgré tout avoir lieu, certains estiment qu’on ne pourrait en tout état de cause se séparer de Ferblatil, lié au fer blanc. S’en séparer aurait un impact sur le fonctionnement des outils qui seraient maintenus.


D’autres estiment qu’une revente de l’intégralité des actifs liégeois représenterait une opportunité pour la Région. Le repreneur devrait montrer une véritable vision stratégique à long terme et devrait prouver sa capacité logistique et commerciale pour faire fonctionner les différents sites.


Monsieur le Ministre,


Les motivations d’AM de scinder l’entité liégeoise vous ont-elles été expliquées ?
Avez-vous des indications sur la stratégie d’AM pour respecter l’accord qui prévaut jusque mai 2019 ?
Avez-vous rencontré les syndicats et la direction d’AM ? Qu’en est-il ressorti ?
Avez-vous entrepris des discussions ou eu des contacts avec un repreneur potentiel remplissant les conditions pour pérenniser les activités sidérurgiques liégeoises à long terme ? Le cas échéant, quels ont été les résultats des discussions entreprises ? La rachat intégral des actifs a-t-il été considéré ?
Il semblerait qu’une discussion ait eu lieu au Fédéral. Pouvez-vous confirmer ? Qu’en est-il ressorti, et qui en étaient les participants ?
Compte-tenu de l’ensemble de ces éléments, quelle stratégie comptez-vous adopter pour pérenniser les activités sidérurgiques liégeoises ?

Je vous remercie d’avance.

 

Réponses et répliques voir lien ci-desous : 

nautilus.parlement-wallon.be/Archives/2017_2018/CRIC/cric129.pdf

 

 

 

Actions sur le document