Aller au contenu. | Aller à la navigation

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Dimitri FOURNY

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    André ANTOINE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Marie-Dominique SIMONET

     

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Véronique Salvi

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Josy ARENS

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Maxime PRÉVOT

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Pascal BAURAIN

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Benoit DREZE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    François DESQUESNES

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Isabelle MOINNET-JOIRET

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Véronique WAROUX

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Mathilde VANDORPE

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Isabelle STOMMEN

Vous êtes ici : Accueil Notre action au PW Questions orales La conversion du gaz naturel pauvre vers le gaz naturel riche

La conversion du gaz naturel pauvre vers le gaz naturel riche

09 octobre 2017 │ Question orale de D. FOURNY au Ministre CRUCKE

Monsieur le Ministre,


Ce n’est pas la première fois que l’on aborde dans cette commission la question de la conversion du gaz L en gaz H. Comme on le sait, les Pays-Bas ont décidé d’arrêter en 2030 d’exploiter leur gaz L. La Belgique devra donc importer du gaz, qui aura un pouvoir calorifique plus élevé (gaz H), de l’étranger. Il faut donc se préparer à convertir l’actuel réseau transportant le gaz L en un réseau capable de véhiculer du gaz H.
Le SPF Economie au niveau Fédéral vient de lancer à ce sujet sa campagne d’informations.


Monsieur le Ministre,


Pouvez-vous nous faire le point exactement sur ce dossier ? Pouvez-vous préciser le nombre de consommateurs wallons qui seront impactés ? Sont-ils correctement informés et les gestionnaires de réseau ont-ils déjà pris les mesures nécessaires à cet égard ? Le secteur est-il correctement préparé ? En pratique, quel est le risque d’impact pour les consommateurs avec ce futur changement, que ce soit sur les factures ou sur la manière pratique dont va se faire le changement et les vérifications des appareils au gaz ?


Par ailleurs, les différentes entités du pays semblent ne pas être du même avis quant à leur participation financière sur cette opération de conversion. Quels sont les montants exacts qui devront être déboursés par chacune des Régions ? Confirmez-vous que la Wallonie s’y est déjà préparée ?


Enfin, qu’en est-il exactement de ce Fonds national de l’énergie prévu par le Fédéral pour financer cette opération ? Comme l’on comprend, la Flandre compte sur ce fonds. La Ministre fédérale de l’énergie a-t-elle lancé ses négociations sur le sujet avec les Régions ? Qu’est-il prévu exactement dans ce Fonds ? Comment sera-t-il financé ?

Je vous remercie, Monsieur le Ministre.

 

Actions sur le document