Aller au contenu. | Aller à la navigation

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Dimitri FOURNY

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    André ANTOINE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Marie-Dominique SIMONET

     

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Véronique Salvi

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Josy ARENS

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Maxime PRÉVOT

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Pascal BAURAIN

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Benoit DREZE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    François DESQUESNES

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Isabelle MOINNET-JOIRET

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Véronique WAROUX

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Mathilde VANDORPE

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Isabelle STOMMEN

Vous êtes ici : Accueil Notre action au PW Questions orales La création d’un centre de protonthérapie en Wallonie

La création d’un centre de protonthérapie en Wallonie

24 avril 2018 | Question orale de Mme V. SALVI à la Ministre GREOLI - Réponse disponible

 

Madame la Ministre,

Les experts médicaux prévoient que l’incidence du cancer d’ici 2025 sera en augmentation de 17%. Dans ce contexte, la prothontérapie présente une série d’avantages, comme le fait de réduire la dose de radiation aux tissus sains, d’éviter les organes sensibles, de diminuer les effets secondaires et les complications liées au traitement.

Alors que le centre de prothontérpaie est en voie de finalisation en Flandre, des doutes subsistent quant à la création du centre wallon. Or, les indications pour lesquelles la PT est indiscutablement admise à l’heure actuelle comme traitement de référence représentent en Belgique 200 à 250 patients par an. Mais, une étude réalisée par le Ministère des Pays-Bas définit 4 catégories de patients qui pourraient aussi bénéficier de traitement par prothontérapie demain. Engendrant dès lors la nécessité d’une, voire de plusieurs salles de soin, en Belgique. À cela, on peut ajouter la localisation, la mobilité limitée des patients...

Face à ces constats, la création d’un centre en Wallonie, voire en FWB, vous semble-t-il une opportunité à ne pas négliger et à saisir ? Le dossier est actuellement porté par 4 Universités, des hôpitaux wallons et bruxellois, IBA et la société ProtonW.be. Les ambitions du projet sont d’avoir un Centre de recherche avancée, un centre de soins performant, un centre de formation international, mais aussi un centre de développements technologiques et industriels. Avez-vous pris connaissance de façon officielle de ce projet ? À l’heure où certains tentent de le réduire au maximum, il apparaît judicieux et opportun, afin de vous positionner, que vous soyez en possession de justes informations. Avez-vous pu les obtenir? Si oui, sont-elles en mesure de vous rassurer sur le projet? Pensez-vous que les partenariats actuels sont suffisants? D’autres partenaires devraient ils y être associés?

Enfin, avez-vous pu obtenir des informations rassurantes de votre collègue Ministre de la Santé au niveau fédéral quant aux remboursements des soins liés à la prothontérapie?

Je vous remercie.

 

Réponses et répliques voir lien ci-dessous : 

nautilus.parlement-wallon.be/Archives/2017_2018/CRIC/cric128.pdf

 

 

Actions sur le document