Aller au contenu. | Aller à la navigation

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Dimitri FOURNY

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    André ANTOINE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Marie-Dominique SIMONET

     

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Véronique Salvi

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Josy ARENS

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Maxime PRÉVOT

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Pascal BAURAIN

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Benoit DREZE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    François DESQUESNES

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Isabelle MOINNET-JOIRET

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Véronique WAROUX

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Mathilde VANDORPE

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Isabelle STOMMEN

Vous êtes ici : Accueil Notre action au PW Questions orales La création d’un parc à grumes

La création d’un parc à grumes

26 mars 2018 | Question orale de J. ARENS au Ministre COLLIN - Réponse disponible

Monsieur le Ministre,


A l’occasion d’une visite du parc à grumes de Saint-Avold en France, vous avez indiqué votre intérêt pour la création d’un tel parc Wallonie. On le sait chez nous ce sujet alimente depuis de nombreuses années les débats entre ses partisans, comme le DNF, et ses opposants, en particulier les marchands et les scieurs.

Monsieur le Ministre :


- Vous avez indiqué être favorable au projet moyennant certaines conditions notamment le fait de commencer avec un volume réduit. Avez-vous pu baliser ces conditions ? Quel volume serait envisagé dans un premier temps ?
- Un label wallon pourrait-il être créé ?
- Le système français est différent de celui actuellement en vigueur en Wallonie. En effet, en France, la coupe et la présentation des bois dans un parc à grumes sont effectués par l’ONF qui répercute ses coûts sur les prix. Comment envisagez-vous la mise en place en Wallonie ? Le DNF sera-t-il chargé de réaliser la coupe et la présentation ?
- Selon la presse un projet de parc à grumes de 300 m³ est en préparation au DNF. Confirmez-vous l’information ? Où ce premier parc sera-t-il installé ?
- Des communes sont intéressées également par ce système. La commune de Wellin devrait en réaliser un prochainement avec une petite trentaine de bois exceptionnels. Une coordination sera-t-elle assurée entre les communes et le DNF afin d’avoir une vision d’ensemble sur ces ventes ?

D’avance je vous remercie pour vos réponses,

 

Réponse du Ministre R. COLLIN 

 

Monsieur le Député, pour la mise en place d'un parc à grumes wallon, j'ai bien entendu balisé toutes les conditions.

Le parc doit ouvrir dès le printemps prochain pour une durée de cinq ans. Il sera localisé sur le territoire d'une forêt domaniale hors réserve naturelle.

L'administration recherche actuellement l'emplacement idéal. Les volumes envisagés sont de 200 à 300 mètres
cubes maximum et les grumes seront exclusivement issues des forêts domaniales et d'autres propriétaires
publics. L'Office économique wallon du bois sera en charge d'évaluer le projet durant ces cinq années sur base d'un protocole établi par celui-ci.
La réalisation d'un parc à grumes ne nécessite pas de mettre en place un label. Il s'agit d'offrir une vitrine de la qualité des bois produits en Wallonie.

Évidemment, le Département de la nature et des forêts aura en charge tout le suivi du parc depuis le choix des grumes jusqu'à leur présentation. Il mettra en œuvre les moyens nécessaires au bon fonctionnement de ce parc. Toutes les modalités pratiques sont actuellement en cours de discussion en interne.

Le DNF étant gestionnaire de l'ensemble des forêts publiques, il s'occupera également des ventes communales sur parc à grumes, au même titre que toutes les autres ventes. Il assurera la coordination de celui-ci, ce qui lui permettra d'avoir une vue d'ensemble sur les ventes du parc.

Lors de ma visite à Saint-Avold, j’ai d’ailleurs rencontré les agents de l’ONF français qui gèrent le parc à grumes avec des agents forestiers des Lands de La Sarre et de la Rhénanie-Palatinat, de même que des agents du Service des forêts du Grand-Duché de Luxembourg qui, pour la première fois, avaient, pour quelques grumes, utilisés également le parc. Vous voyez, ce sont, à chaque fois, les agents des services publics qui gèrent ce type de projets.


Réplique du Député J. ARENS

 

Merci, Monsieur le Ministre, pour ces précisions.

Il est vrai que c’est un très beau projet qui doit se développer. Il est vrai aussi que la coordination entre les
communes me semble très importante pour accroître les volumes et attirer des marchands importants de ces bois de haute qualité.
 

 

Actions sur le document