Aller au contenu. | Aller à la navigation

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Dimitri FOURNY

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    André ANTOINE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Marie-Dominique SIMONET

     

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Véronique Salvi

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Josy ARENS

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Maxime PRÉVOT

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Savine Moucheron

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Benoit DREZE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    François DESQUESNES

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Isabelle MOINNET-JOIRET

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Véronique WAROUX

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Mathilde VANDORPE

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Valentine BOURGEOIS

Vous êtes ici : Accueil Notre action au PW Questions orales La fin annoncée des sections titres-services des Agences locales pour l’emploi

La fin annoncée des sections titres-services des Agences locales pour l’emploi

04 décembre 2018│Question orale de B. DREZE au Ministre JEHOLET - Réponse disponible

Monsieur le Ministre,

 

Vous avez soumis au gouvernement un avant-projet de réforme des agences locales pour l’emploi.
Nous sommes, tout comme vous je crois, très attachés à ces associations. Elles permettent à des personnes éloignées de l’emploi, de prester quelques heures et d’améliorer l’ordinaire de leurs allocations. Elles rendent par ailleurs des services précieux voire indispensables à la collectivité ou à des particuliers, notamment des personnes âgées.


Vous affichez l’intention de redéployer les ALE et de renforcer leur rôle de réinsertion. Néanmoins, votre projet suscite quelques inquiétudes. Il serait en effet question de supprimer à terme les sections titres-services dont se sont dotées bon nombre d’ALE et qui contribuent grandement à financer leurs projets.
A plus court terme, les agents du FOREm détachés dans les ALE ne pourraient plus gérer les activités TS. Enfin, les conseils d’administration perdraient leur autorité fonctionnelle sur les agents concernés.


- Pouvez-vous nous confirmer ces informations ?
- Quels sont les faits et arguments qui motiveraient la suppression des sections TS ? Y voit-on une forme de concurrence déloyale avec le privé ? Estimez-vous que les ALE bénéficient d’un soutien public trop généreux qui serait éventuellement problématique en regard des réglementations européennes ? Y aurait-il eu telle ou telle situation abusive qui rendrait nécessaire ce point de la réforme ?
- Comment aussi justifier la suppression de tout lien d’autorité entre les CA et les agents chargés de la gestion des ALE, au vu du rôle qu’elles exercent dans la vie locale ?

Je vous remercie.

 

Réponses et répliques voir lien ci-dessous : 

nautilus.parlement-wallon.be/Archives/2018_2019/CRAC/crac43.pdf

 

Actions sur le document