Aller au contenu. | Aller à la navigation

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Dimitri FOURNY

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    André ANTOINE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Marie-Dominique SIMONET

     

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Véronique Salvi

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Josy ARENS

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Isabelle STOMMEN

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Pascal BAURAIN

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Benoit DREZE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    François DESQUESNES

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Isabelle MOINNET-JOIRET

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Véronique WAROUX

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Mathilde VANDORPE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Clotilde LEAL LOPEZ

Vous êtes ici : Accueil Notre action au PW Questions orales La fusion des maisons du tourisme en Brabant wallon

La fusion des maisons du tourisme en Brabant wallon

12 juin 2017 | Question orale de Fr. DESQUESNES au Ministre COLLIN - Réponse disponible

 Monsieur le Ministre,


Nous voici à la fin de mise en place de la réforme du paysage touristique telle que prévue dans la DPR de 2014.
Si l’ensemble des Maisons du Tourisme sont reconnues depuis le 1er avril 2017, il semblerait que ce ne soit pas le cas en Brabant Wallon.

Je vous avais interrogé au mois de mars suite aux réactions de certains élus du Brabant Wallon dénonçant une fusion « à la hussarde » et des délais trop courts,… Depuis, l’AG de la Maison du Tourisme du Roman Païs a voté sa dissolution et le personnel est donc amené à prester son préavis.
Vous m’aviez dit que vous respectiez l’autonomie communale mais que vous appeliez à la responsabilisation des pouvoirs communaux et les invitiez à reprendre les négociations.
Or apparemment à l’heure d’aujourd’hui, il n’y a toujours pas d’accord et les négociations semblent être totalement arrêtées.

Monsieur le Ministre :


- Pourriez-vous nous informer sur la situation en Brabant Wallon ?
- Etes-vous favorable à une structure unique telle que prônée récemment dans la presse par certains ?
- Pourriez-vous nous confirmez la perte des subsides pour les territoires non reconnus en date du 1er avril 2017 ?
- Quelles seront les conséquences pour le Brabant Wallon si aucun accord n’est obtenu ?

Je remercie d’avance, Monsieur le Ministre, pour ses réponses.

 

Réponse du Ministre R. COLLIN 

 

Monsieur le Député, je respecte évidemment l’autonomie communale. C’est le sens d’ailleurs de la démarche qui
a été menée depuis le début dans la restructuration des maisons du tourisme, mais dans le cas présent, je ne
peux que constater l’irresponsabilité de certains pouvoirs locaux. J’ai bien dit « certains ». J’ai appelé chacun à reprendre les négociations. J’ai aussi rappelé être personnellement à disposition pour organiser les réunions de travail souhaitées.

Depuis, je n’ai plus reçu de propositions et je constate que ceux-là mêmes qui souhaitent que la Région wallonne rationalise ses outils sont les mêmes qui ne parviennent pas à opérer les rationalisations dans les entités dans lesquelles ils ont pourtant la maîtrise.

En ce qui concerne les sanctions financières, elles sont prévues dans le décret, elles devront donc être appliquées.

Les quatre structures concernées risquent de ne plus percevoir que 50 % de leurs subventions trimestrielles.

Si aucun accord n'est trouvé d'ici la fin de l'année, le centre et l'ouest du Brabant wallon risquent de perdre leur reconnaissance.

Or, la Région wallonne mise sur l'attrait touristique du Brabant wallon et y a d'ailleurs consenti beaucoup d'investissements.

Le Brabant wallon est également la province la plus touchée par la baisse de fréquentation touristique, en lien notamment avec les attentats.

Il m'apparaît donc important de rappeler une nouvelle fois aux mandataires politiques locaux de prendre leurs responsabilités dans le cadre de cette réforme pour permettre à la promotion touristique du territoire concerné de pouvoir être menée adéquatement mais également pour donner pleine assurance au personnel quant à ses perspectives.

Lorsque j'ai dit que je n'avais reçu aucune nouvelle proposition, je dois par contre ajouter que j'ai eu l'un ou l'autre contact qui m'indique tout de même que les choses seraient en train de bouger. Et on le doit au sens des responsabilités de quelques mandataires qui ont compris l'importance de l'enjeu.


Réplique du Député F. DESQUESNES

 

Merci, Monsieur le Ministre, pour votre réponse, je dirais, sans langue de bois.

Je pense que pour le développement touristique de l'ensemble de la Wallonie et en particulier du Brabant wallon, il me semble que l'on devrait mettre de côté les questions d'ego, de clochers et davantage pour pouvoir voir l'intérêt général, afin de doter la Province du Brabant wallon d'une ou de plusieurs maisons du tourisme qui aient suffisamment d'assise afin d'assurer un service professionnel qui vient à la fois en appui, bien sûr, aux professionnels du tourisme du secteur privé, tout le secteur de l'Horeca, les attractions touristiques, mais bien sûr également qui permettent d'offrir une offre structurée et suffisamment forte à l'attention de nos visiteurs.

J'espère que le sens des responsabilités l'emportera sur les petits égoïsmes.

Je vous remercie.


 

Actions sur le document