Aller au contenu. | Aller à la navigation

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Dimitri FOURNY

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    André ANTOINE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Marie-Dominique SIMONET

     

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Véronique Salvi

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Josy ARENS

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Isabelle STOMMEN

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Pascal BAURAIN

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Benoit DREZE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    François DESQUESNES

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Isabelle MOINNET-JOIRET

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Véronique WAROUX

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Mathilde VANDORPE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Clotilde LEAL LOPEZ

Vous êtes ici : Accueil Notre action au PW Questions orales La maltraitance des personnes âgées

La maltraitance des personnes âgées

13 juin 2017 | Question orale de M. VANDORPE au Ministre PREVOT - Réponse disponible

 
Monsieur le Ministre,

 

L’Agence Wallonne de Lutte contre la Maltraitance des Aînés a été créée en 2009.

Ses missions sont, selon l’article 382 du CWASS : une assistance au bénéfice des aînés en matière de maltraitance, notamment par la mise sur pied, la gestion et le suivi d’un numéro d’appel téléphonique gratuit ; l’organisation d’actions, d’information et de sensibilisation de la maltraitance à destination du public, notamment via la création d’un site Internet ; l’organisation de formations au bénéfice de professions susceptibles d’être confrontées à des cas de maltraitance ; l’échange d’informations, de statistiques ou de bonnes pratiques avec des associations ou organisations similaires dans les Régions ou Communautés limitrophes ou dans d’autres pays.

Les chiffres de 2016 relatifs à ces actions sont à présent connus :
- En 2016, sur 5 840 contacts échangés, 3 470 étaient liés à une perception de maltraitance sur une personne de 60 ans et plus. En 2015, 5 487 contacts étaient enregistrés, dont 3 202 concernaient une situation de maltraitance.
- Les cas de violence psychologique (31,72 %) et financière (20,94 %) sont les plus fréquents (Négligence : 17,22 %, Violence physique : 14,26 %).
- Ces contacts ont donné lieu en 2016 à 803 accompagnements, pour 747 en 2015.
- Dans un quart des situations signalées à Respect Seniors, l’aîné lui-même est l’appelant, et les victimes décrites sont des femmes dans près de 70 % des cas.

Quels constats et enseignements faut-il tirer de ces chiffres, et de leurs évolutions à la hausse par rapport à 2015 ? Face à cela, quelles mesures de contrôle et de prévention sont menées afin de lutter efficacement contre ces situations de maltraitance, que ce soit en institution ou à domicile ? Des actions supplémentaires de sensibilisation et d’informations (ciblées et/ou générales) régulières sont-elles envisagées pour que les personnes osent davantage dénoncer la maltraitance dont elles sont victimes ? Dans l’affirmative, quelles formes prendront celles-ci, et quand seront-elles lancées ? De nouveaux budgets sont-ils prévus à cet effet ?

Je vous remercie

 

Réponse et répliques voir lien ci-dessous :

 

nautilus.parlement-wallon.be/Archives/2016_2017/CRAC/crac204.pdf 

 

 

 

 

Actions sur le document